mercredi 30 juin 2010

EFT Exercice de la respiration claviculaire

Je recopie ici l'exercice de la respiration claviculaire qui est donné par de nombreux praticiens EFT dans le monde. On peut l'utiliser comme mise en route le matin, ainsi qu'à tout moment où on se sent comme "le souffle coupé" par un événement, une nouvelle, un souvenir...

Il n'y a pas besoin de dire une phrase de départ pendant qu'on fait ce tapotage sur les points de la clavicule et du dessus de la main (point-gamme).

Exercice de la respiration claviculaire 

On peut commencer avec la main droite ou avec la gauche, cela n'a pas d'importance puisque de toute façon on va faire l'exercice des deux côtés. Ici je commence avec la main droite.

Écartez les coudes de votre corps de manière à ce que seuls vos doigts touchent votre corps.

A - Placez deux doigts de la main droite sur le point de la clavicule à droite. À l’aide de deux doigts de la main gauche, tapotez continuellement sur le point-gamme de la main droite, tout en faisant les cinq respirations suivantes :

1- Inspiration complète, puis retenez la respiration en faisant 7 tapotements.
2- Demi-expiration, puis retenez la respiration en faisant 7 tapotements.
3- Expiration complète, puis retenez la respiration en faisant 7 tapotements.
4- Demi-inspiration, puis retenez la respiration en faisant 7 tapotements.
5- Inspiration complète, puis retenez la respiration en faisant 7 tapotements.

B - Placez deux doigts de la main droite sur le point de la clavicule à gauche et, tout en tapotant continuellement sur le point-gamme avec la main gauche, faites les cinq respirations décrites ci-dessus.

C - Courbez les doigts de la main droite de manière à ce que les secondes jointures soient bien en évidence. Placez-les sur le point de la clavicule de droite et tapotez sur le point-gamme continuellement avec votre main gauche tout en faisant les cinq respirations ci-dessus.

D - Refaites le même exercice en plaçant les jointures de la main droite sur le point de la clavicule gauche.

Vous avez fait la moitié de l'exercice. Pour compléter, refaites le même processus, mais en utilisant les doigts et les jointures de la main gauche pour appuyer sur le point de la clavicule droite. C'est donc avec les doigts de la main droite que vous tapoterez sur le point-gamme de la main gauche.

Voir mon article d'il y a quelques jours :
"EFT dépression grave et problèmes sous-jacents"
pour une utilisation pratique de cet exercice.
http://secret-abondance.blogspot.com/2010/06/eft-depression-grave-et-problemes-sous.html

Souvent, le matin, on se sent un peu "à plat" et on n'a pas envie de faire sa routine EFT avant de commencer la journée. Cet exercice permet de ré-oxygéner le cerveau et de retrouver un bon moral.

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de EFT. Les nouveaux arrivants dans ce blog peuvent quand même en tirer les enseignements, mais il est conseillé néanmoins de lire mes posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT" pour une compréhension plus complète. En cas de problème médical, veuillez consulter un médecin préalablement.


*****

mardi 29 juin 2010

EFT dans le Couloir de la Mort

Un soulagement grâce à l'EFT là où il n'y a plus d'espoir
Des gens consacrent un peu de leur temps à visiter des personnes qui semblent vouées au désespoir, moralement ou physiquement - des condamnés à mort ou à la prison à vie, des malades en phase terminale dans les unités de soins palliatifs... Ils ont leurs raisons d'intervenir là où d'autres ne voudraient pas mettre les pieds... Je voudrais qu'ils puissent découvrir l'EFT car c'est un excellent moyen d'apporter de l'aide rapidement sur un plan émotionnel, quelle que soit la situation de l'autre personne.
(Si vous ne connaissez pas encore l'EFT liser les rubriques "EFT c'est quoi ?" et "EFT comment" ci-contre ainsi que la page "Apprendre EFT" ci-dessus.)

Présentation par Gary Craig :
"Ralph Walker est un ami fidèle de l'EFT et participant assidu à nos formations et conférences. Beaucoup d'entre vous (lecteurs de ma newsletter) ont pu rencontrer cet homme charmant et attentionné. Il n'est pas thérapeute professionnel mais il a utilisé nos techniques efficacement sur un grand nombre de problèmes.
"Son ami Mark était détenu dans le Couloir de la Mort et souffrait d'une dépression bien compréhensible. Ralph lui a rendu visite en prison et a pu le soulager grâce à l'EFT. Voyez le récit ci-dessous."

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/depression/deathrow.htm**
Message de Ralph Walker :

Gary,

Mon cher Mark qui est dans le Couloir de la Mort en Indiana était tellement déprimé qu'il ne voulait plus sortir de sa cellule, n'écrivait plus ni n'appelait au téléphone, ne voulait plus voir le dentiste ni s'occuper de rien. Cela durait depuis deux mois.
Finallement, il m'a donné la permission de venir le visiter, ce que j'ai fait il y a une semaine, lundi dernier, 19 juin.
Quand on l'a amené au parloir, il était très clair qu'il était en état dépressif profond, mais il a semblé bien accueillir mon accolade de bienvenue. Je lui ai immédiatement demandé s'il voulait que je travaille avec lui en utilisant la méthode EFT. Et grâces au ciel, il a dit oui, et nous avons simplement commencé en tapotant pour :
- "Même si je suis déprimé..."
La première séquence l'a fait passer de 10 à 7, la seconde de 7 à 4. C'est alors que du "matériel" a commencé à émerger et nous avons travaillé sur différents sujets dont je ne me souviens plus, du genre
- "Même si je me déteste..." et autres phrases de la même eau.

COMMENTAIRE DE GARY CRAIG : "Les praticiens EFT expérimentés sont familiers de ce processus d'émergence de "matériel", qui se produit de temps en temps. Cela montre qu'un déblayage du problème en cours a été fait, permettant à des éléments "plus importants" de faire surface."

RALPH CONTINUE : Vers la fin de la visite - un peu plus de deux heures, pour la plupart consacrées à faire l'EFT - il a dit qu'il se sentait bien, qu'il allait appeler son avocat le lendemain, vérifier également pourquoi le dentiste ne l'avait pas appelé pour un rendez-vous (il l'avait fait, mais Mark ne s'en souvenait pas), et il semblait être revenu à un niveau qui lui semblait "normal" auparavant.
Depuis, il m'a envoyé deux lettres - dans chacune, il réaffirme qu'il se sent bien et qu'il fait les choses comme il faut. Je lui ai parlé au téléphone aujourd'hui et il est toujours OK.
Ceci est un bref résumé, pas très excitant il est vrai, mais vous devez savoir combien je bénissais l'EFT et mes capacités pour avoir obtenu ce qui paraissait clairement comme une transformation miraculeuse!
Je vais naturellement rester en contact de sorte que je pourrait continuer de faire l'EFT pour tout autre matériel qui pourrait émerger par la suite, au fur et à mesure.

Inconditionnellement,

Ralph H. Walker

****

EFT Comprendre l'Inversion Psychologique

Une approche créative de l'inversion psychologique

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez les sélections de posts "EFT c'est quoi ?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT".

Présentation de Gary Craig :
"Pour comprendre cet article de Jeff Harding, il faut déjà que le lecteur se soit familiarisé avec le concept d'inversion psychologique. Notez comment Jeff se retrouve dans une impasse au cours d'une démonstration sur scène avec un client jusqu'à ce qu'il "se mette hors du chemin" et parvienne à ramener un important problème à zéro."

[Pour la définition de l'Inversion Psychologique, se reporter à mes articles du 6 juin 2010].

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Articles2/pr-jeff.htm**

Article de Jeff Harding, EFT-ADV :

Lorsque j'anime des stages d'EFT, je fais souvent venir quelqu'un sur scène, ou sur le devant de la pièce, et je lui demande d'énoncer une affirmation concernant un but financier tandis que je leur fais faire le "test musculaire" pour démontrer l'existence d'une "Inversion Psychologique" (IP).

Les buts financiers sont un moyen fantastique d'illustrer cela car la plupart des gens ont une inversion psychologique vis-à-vis de l'idée d'avoir de hauts revenus dans le futur. Quand je dis "hauts revenus", vous verrez de quoi je veux parler dans un moment.

La première étape est de tester la force musculaire de la personne dans son état actuel pour établir une base. Je lui demande si elle a un problème physique quelconque dont il faudrait qu'elle me parle et je lui rappelle qu'elle doit prendre la responsabilité de sa santé par elle-même. En général j'utilise le muscle deltoïde pour ce test, avec le bras tendu sur le côté de la personne.

Ensuite, je demande à la personne d'énoncer un but financier ridiculement bas pour l'année qui vient, par exemple : "Je vais facilement produire un revenu de 20.000 dollars de chiffre d'affaire cash au cours des 12 mois qui viennent". Je leur rappelle qu'ils doivent se représenter mentalement ce courant d'argent et le ressentir. Invariablement, leur muscle est très fort lors du test pour vérifier ce but financier simple et facile.

La troisième étape, c'est de demander à la personne d'énoncer un but financier ridiculement haut, comme par exemple : "Je vais facilement produire un revenu d'un million de dollars de chiffre d'affaire cash au cours des 12 mois qui viennent." A nouveau, je leur rappelle de se représenter mentalement ce courant d'argent et de le ressentir... Cette fois leur muscle est très faible dans le test musculaire, car la plupart des gens ont une inversion psychologique vis-à-vis de la possibilité d'obtenir un haut niveau de gains financiers.

Enfin, nous créons une "phrase de départ" basée sur le but d'un million de dollars, en utilisant soit le Point Karaté soit le Point Douloureux, et ensuite je recommence le test musculaire une dernière fois après avoir affirmé le million de dollars et se l'être représenté mentalement pour démontrer comment on corrige une inversion psychologique.

A chaque fois que j'ai fait cela, l'IP a été facilement corrigée. C'est toujours une merveilleuse démonstration et tout le monde adore voir le résultat se produire sous leurs yeux... Mais, un jour cela n'a pas marché aussi bien que d'habitude !

Alors que je dirigeais un stage récemment, cette démonstration a pris une tournure déroutante. Pendant le stage, j'avais choisi un monsieur dans le groupe de travail ... je l'appellerai Georges. Je lui avais fait faire la déclaration standard pour le revenu modeste et son test musculaire restait aussi fort que lors du test de départ. Quelquefois, avec les sujets masculins, je dois faire attention à ce qu'ils n'en fassent pas un exercice pour "montrer" leur force, alors je ne recherche pas forcément une faiblesse complète, juste une perte de la tension dans leur muscle.

Mais, surprise, surprise... Lorsque Georges a énoncé le but à un million de dollars, il est resté aussi fort qu'un cheval. Bon, j'ai pensé, peut-être que ce but financier n'est pas assez haut. Georges avait eu une bonne réussite financière dans le passé, mais il traversait une mauvaise passe, alors peut-être qu'un million de dollars n'était pas suffisant pour démontrer l'IP avec lui. OK, alors mettons la barre à deux millions de dollars - mais Georges restait tout aussi fort. Je l'ai fait monter à deux millions et demi... et à ma surprise Georges restait plus fort que jamais.

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de faire une démonstration et que les choses ne se passent pas tout à fait comme vous l'aviez prévu, ou pas de la même façon qu'à l'habitude ? On appelle ça "mourir en scène".

Gary Craig disait toujours : "mettez-vous hors du chemin". Alors, j'ai fait une pause pour avoir une meilleure écoute de mon intuition et une pensée m'est venue à l'esprit... Peut-être que nous n'étions pas focalisés sur ce qu'il fallait cibler avec la phrase de départ.

Georges avait dit : "Je sens maintenant que j'ai la capacité, que je peux facilement produire ce genre de revenu sans aucun problème ; j'ai déjà tout ce qu'il faut pour le faire." Alors, j'ai retrouvé mes idées et j'ai recommencé la phrase de départ, comme suit :

- "Je vais facilement produire deux millions et demi de dollars de chiffre d'affaire cash au cours des 12 mois qui viennent et pendant le reste de ma vie..." Et j'ai fait une nouvelle pause, avant d'ajouter ce qui m'est venu à l'esprit pour terminer la phrase : "... comme la personne que je suis aujourd'hui."

Georges m'a alors regardé avec surprise et j'ai également senti que son système énergétique commençait à se détériorer; et alors il a dit : "Vous avez touché quelque chose là... C'est ça." Je lui ai fait répéter la phrase suivante :

- "Je vais facilement produire deux millions et demi de dollars de chiffre d'affaires cash au cours des 12 mois qui viennent et pendant le reste de ma vie comme la personne que je suis aujourd'hui."

J'ai fait faire le test musculaire à Georges, et non seulement il n'y avait aucun ressort dans le muscle, mais je pouvais estimer que la force musculaire était tombée à 25% de ce qu'elle était auparavant ! Ensuite, j'ai fait dire à Georges une phrase de départ en utilisant le point karaté :

- "Même si je doute que je puisse facilement produire deux millions et demi de dollars de chiffre d'affaire cash dans mes entreprises pendant les 12 mois à venir et pour le reste de ma vie comme la personne que je suis aujourd'hui ..." [On termine généralement en ajoutant "je m'aime et je m'accepte en totalité." Voir la page "Apprendre EFT" pour savoir à quoi sert la phrase de départ.]

Nous avons fait la "phrase de départ" trois fois sans tapoter sur aucun des autres points. Georges a alors répété cette longue phrase concernant son revenu en y accrochant la "casserole" de : "... comme la personne que je suis aujourd'hui." Je l'ai testé et il était plus fort que jamais. Il a même fait ce commentaire : "Je me sens déjà très bien !"

Il existe une perfection, un être à l'intérieur de nous qui EST et qui ne connaît aucune limitation. Mais je crois que nous étouffons ce JE SUIS derrière une façade créée par les "croyances écrites sur nos murs" - une histoire que nous nous racontons, pas seulement chaque jour, mais de façon constante.

Peut-être que nous savons que cet être-intérieur-parfait est là et peut tout faire, mais nous croyons beaucoup plus en la réalité de l'être limité qu'on nous a fait gober - "la personne que nous sommes aujourd'hui" qui peut créer une inversion psychologique puissante et apparemment indéracinable.

Pensez à ce "faux moi" qui est là aujourd'hui et ciblez votre travail sur ce personnage et sur l'inversion psychologique en modifiant vos phrases de départ - parfois, il suffit de deux mots. Réfléchissez à cela, ou plutôt, je dirais, ouvrez-vous à l'intuition pour recevoir la réponse, et la phrase de départ la meilleure qui soit va vous arriver, la phrase de départ qui peut faire la différence entre rester coincé et pulvériser toutes les barrières.

Jeff Harding

COMMENTAIRE DE GARY CRAIG : "Très bon article! On pourrait y ajouter de la profondeur en recherchant ce qui se cache derrière "la personne que je suis aujourd'hui", ou même derrière "la personne que je serai demain". En suivant ces concepts pour arriver jusqu'à des événements spécifiques vécus dans l'enfance on peut produire encore plus de bénéfices. C'est juste quelques idées."

*****

dimanche 27 juin 2010

EFT, dépression grave et problèmes sous-jacents

La dépressions et ses problèmes associés, par une psychothérapeute de formation traditionnelle qui a découvert l'EFT et changé son approche en conséquence.

Présentation par Gary Craig:
"J'ai toujours eu beaucoup de plaisir à lire les texte de Sonia Novinski, l'une de nos praticiennes EFT les plus engagées au Brésil. Son insistance et son habileté professionnelle (qui transparaît malgré ses difficultés avec la langue anglaise) sont une source d'inspiration et d'enseignement. Elle partage avec nous ici son travail sur un cas de dépression.
Ce travail traite de NOMBREUX problèmes sous-jacents et Sonia a été assez gentille pour nous en faire la liste. Dans ce cas précis, on ne sait pas si le progrès a été fait grâce l'EFT, grâce aux médicaments que la cliente prenait, ou par la conjonction des deux. Sonia pense que l'EFT a eu un rôle majeur pour les raisons qu'elle souligne. Quelle que soit la raison, néanmoins, la cliente a obtenu un soulagement évident et nous avons le privilège de lire l'approche instructive de Sonia sur ce cas."

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/depression/underlying.htm**

Message de Sonia Novinsky :

Depression.
Cliente : Cibèle (nom d'emprunt).
Elle est la seconde génération d'une famille d'immigrants juifs venus de Pologne avant la guerre. Le père est toujours absent. La mère critique sans cesse et envahit son espace, très déconnectée des besoins de sa fille.
Elle s'est mariée quand elle avait 33 ans à un immigrant russe juif très traumatisés par les effets de la seconde guerre mondiale sur sa famille. Il a presque 10 ans de plus qu'elle et son père à lui était un soldat juif dans l'armée russe.
Elle souffre de dépression depuis 1978 (depuis l'âge de 20 ans).
Elle a maintenant 42 ans. Elle a fait des années de psychothérapie et pris beaucoup de médicaments pour la dépression. Elle a commencé sa psychothérapie avec moi en 1996, avant que je découvre l'EFT. Son estime d'elle-même était très basse. Son mari se conduisait avec elle exactement comme sa mère : aucun soutien et des critiques incessantes.
A la fin de 1999 elle est entrée dans une nouvelle crise de dépression et je l'ai traitée principalement avec l'EFT.

Situation qui a déclenché la crise :
Le mari, Greg (nom d'emprunt) a cessé de gagner de l'argent (il travaillait dans un magasin avec son propre père) et Cibèle doit apporter tout l'argent nécessaire à la famille, tout en prenant soin de leurs deux jeunes enfants et de tout le ménage. Il ne lui est d'aucune aide et réclame beaucoup pour lui-même. En plus de cela, il est très anxieux et violent. Il crie en présence des deux petites filles et il les bats. Il lui jette des objets à la figure (des verres par exemple), il installe des systèmes pour espionner ses coups de téléphone, dit qu'il va tuer sa mère à elle (il déteste sa belle-famille). D'une certaine manière,il est complètement fou. Les enfants commencent à montrer des signes de problèmes psychologiques. Il la dénigre en leur présence.
Elle est devenue très désemparée et est entrée en dépression profonde.
Elle est une excellente professionnelle dans son métier d'illustratrice graphique autonome, mais ne peut plus travailler, se sent coupable et a peur de ne plus avoir d'argent pour nourrir ses enfants, etc.
Tous les matins elle est désespérée et n'arrive plus à sortir du lit. Elle pleure et prend toute la culpabilité sur elle-même. Elle veut mourir pour échapper à la situation, à laquelle elle ne voit aucune issue. Il lui semble que sa dépression ne finira jamais.
Elle a essayé le Prozac. Cela n'a pas marché et elle a essayé le Tovlon. Je lui ai suggéré une thérapie de couple lorsqu'elle est venue me consulter, mais elle n'a pas accepté.

Traitement avec l'EFT :
- Je lui ai demandé de faire la "respiration claviculaire" dans son lit tous les matins (voir description sous "EFT Méthodes").
- Je lui ai demandé aussi de faire l'EFT pour sa faible estime d'elle-même, pour le fait d'être déprimée et de ne pas pouvoir faire les choses qu'elle a besoin de faire, comme de gagner de l'argent, d'être une bonne mère, etc. Après une séance de tapotage sur ces sujets elle arrive à sortir du lit (nous parlons beaucoup au téléphone).
En plus de cela, elle fait l'EFT pendant la journée sur les sujets suivants :

- EFT pour la terreur et le désespoir de mener sa famille à la faillite.
- EFT pour la peur de l'échec dans ce rôle qu'elle a maintenant dans sa famille (le fait d'être la seule à gagner de l'argent).
- EFT pour sa rage contre son mari qui ne l'aide pas et ne reconnaît pas ses efforts.
- EFT pour sa croyances en ses propres limitations l'empêchant de développer ses capacités professionnelles.
- EFT pour sa croyance dans le fait que si elle devient une femme forte tout le monde dans sa famille va essayer de la mettre à l'épreuve pour le vérifier et qu'elle risque de ne pas tenir le coup.
- EFT pour sa croyance dans le fait que tout le monde dans sa famille (mère, frère et mari) va la détruire de toute façon, alors autant rester la victime. C'est son rôle dans cette famille.
- EFT pour sa croyance dans le fait qu'elle ne peut pas être une bonne mère et une bonne maîtresse de maison et qu'elle fait toujours le contraire de ce qu'il faut dans ce domaine.
- EFT pour sa croyance dans le fait qu'elle souffre de dépression chronique et que cela la rend incapable de vivre, de travailler et de jouer son rôle de mère.
- EFT pour sa croyance dans le fait qu'elle n'a aucun droit de tout arrêter pour prendre soin d'elle et de ne rien faire, de se promener, d'aller nager, d'entrer dans une librairie, etc.
- EFT pour sa croyance dans le fait qu'elle ne peut pas mettre de limite à l'attitude intrusive et abusive de son mari parce que si elle le fait elle va le perdre, et qu'elle a besoin d'avoir une famille à elle parce que même si sa vie avec Greg est une chose horrible, c'est mieux que sa vie avec ses propres parents.
- EFT pour la croyance dans le fait que la place de victime est un endroit sûr pour elle.
- EFT pour la croyance qu'elle doit travailler toute seule dans son entreprise (elle est illustratrice en free-lance).
- EFT pour le fait qu'elle se déteste elle-même à cause de sa dépression, de son incapacité, de son angoisse, etc.

Résultats obtenus jusqu'à présent :
Elle se sent beaucoup mieux. Elle a trouvé un partenaire pour partager son travail dans son entreprise. Elle gagne de l'argent à nouveau et paie les factures. Elle se sent plus forte et puissante. Elle a repris du poids (elle était très maigre et faible physiquement). Elle prend toujours le médicament mais je crois que l'EFT a fait la différence, car même en prenant le médicament elle se sentait désespérée le matin, ensuite elle faisait sa séance d'EFT et ce sentiment de désespoir disparaissait. Elle a commencé à s'exprimer d'une manière plus adulte avec son mari, lui demandant quels étaient ses projets pour sa famille et pour lui-même. Elle m'a dit qu'elle fait l'EFT tout au long de la journée, dès que quelque chose de négative lui vient à l'esprit.
D'une certaine manière, maintenant l'EFT fait partie de sa vie. La dépression est terminée. Le médicament a peut-être fait de l'effet, mais pas seul, car elle n'aurait pas pu prendre les décisions qu'elle a prise dans sa famille et dans sa vie professionnelle seulement grâce à ce médicament.

Sonia Novinsky (Brésil)

******

dimanche 6 juin 2010

EFT, inversion psychologique et Trouble du Déficit de l'Attention

Les réflexions d'une "EFT Master" britannique sur l'inversion psychologique et le trouble du Déficit de l'Attention


[Cet article présuppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez mes posts dans "EFT c'est quoi?", "EFT comment", et "Apprendre EFT".]

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Articles2/ADD-Rue.htm**

Article de Rue Hass :

Voici un bon exemple de la manière dont l'inversion psychologique apparaît dans la vie d'une personne.

Dans la méthode EFT, le terme "Inversion Psychologique" concerne le fait de résoudre un conflit intérieur entre deux parties de soi-même qui veulent obtenir le même résultat au bout du compte - comme par exemple, la paix intérieure, ou la réussite, ou le bonheur et l'harmonie. Mais ces deux parties ont des manières différentes d'essayer d'obtenir ce qu'elles veulent. Est-ce qu'un jour vous n'avez pas eu l'intention d'atteindre un but, mais que vous vous êtes trouvé constamment en train de vous saboter vous-même, de façon inexplicable, tout au long du processus ?

Quand nous tapotons sur le côté de la main (point karaté) nous stimulons le méridien de l'intestin grêle. De même que l'intestin grêle lui-même, le travail de ce méridien est de trier ce que nous voulons garder et ce que nous devons laisser partir. Une partie de notre pensée est nourrissante et permet la croissance, et c'est cette partie-là que nous voulons garder. Nous voulons nous défaire des parties inconscientes qui essaient toujours de faire plaisir à quelqu'un d'autre au lieu de travailler pour nous. Ce sont ces parties-là qui sont toxiques pour notre système.

Nous avons été divisés. Comme si on avait deux pensées. Avec une double contrainte. Une partie de nous n'a pas vraiment eu voix au chapître - elle a été obligée de "s'exprimer" par un comportement dérangeant ou par une douleur physique et émotionnelle - c'est le sabotage. Nous voulons digérer tout cela, et laisser partir ce dont nous ne voulons plus. Nous voulons revenir à un processus de génération de l'harmonie intérieure et d'un coeur pacifié.

Le sujet de cet article, c'est la façon dont un homme a commencé à utiliser sa stratégie d'apprentissage différente (souvent étiquetée "difficulté d'apprentissage") à son propre avantage, inconsciemment. Il avait travaillé à nettoyer son stress concernant l'apprentissage afin de pouvoir utiliser son intelligence naturelle d'une manière qui lui convienne. Mais inconsciemment il s'y accrochait aussi parce que ce comportement le protégeait contre l'échec. Finalement, le conflit intérieur est devenu sabotage et a commencé à travailler contre lui, c'est alors qu'il a cherché de l'aide.

Utilisation du Trouble du Déficit de l'Attention comme une stratégie créative de sécurité

J'ai travaillé avec cet homme, qui a maintenant 40 ans, de temps en temps sur une période de plusieurs années. D'abord, il est venu pour des troubles dans sa façon d'apprendre qui lui rendaient difficile le fait de terminer ses études universitaires et de trouver un travail qui soit réellement nourrissant.

Il avait ce qu'on appelle "Trouble du Déficit de l'Attention" [en anglais le sigle ADD, c'est-à-dire Attention Deficit Disorder). Personnellement j'ai trouvé que ce style d'apprentissage mal compris était le fait d'un être brillant, souvent doué, sensible, intuitif, perceptif, qui pensait en prenant en compte un vaste ensemble plein de connections et d'associations, mais qui avait des difficultés à se montrer intelligent dans un système de logique linéaire. Je pense que ce "trouble" était une étiquette malheureuse posée sur ce qui était en fait une manière créative de traiter l'information.

J'ai utilisé un tas de modalités différentes avec cet homme au cours des années, au fur et à mesure que je les apprenais et que je les pratiquais. Quand il est revenu me voir après une certaine période, j'ai été surprise de voir qu'il essayait toujours de réussir le cours de latin qui était tout ce qui le séparait du diplôme. Je n'ai pas été surprise de voir qu'en travaillant avec lui cette fois-ci j'avait des résultats meilleurs et plus rapides avec l'EFT qu'avec toutes les autres techniques que j'avais utilisées précédemment.

Au cours de notre séance d'EFT, nous sommes arrivés à réaliser qu'il utilisait son style d'apprentissage et sa confusion pour s'empêcher de passer l'examen final de ce cours. A demi inconsciemment, il pensait que s'il réussissait et obtenait son diplôme, il aurait finalement à se tester lui-même dans le monde. Il avait peur de s'apercevoir qu'après tout il n'était pas intelligent. Il aurait à prendre plus de responsabilités. Il y avait des tas de "devrait" et "serait obligé de", ce qui est typique de ce que nous avons identifié comme étant des inversions [psychologiques].

A un moment, il a éclaté soudain : "Mais si je me débarrassais de tout cela, il n'y aurait plus de problème !"

Puis très vite il a commencé à tourner autour de ce commentaire comme s'il essayait de le camoufler, mais c'était dit. Il l'avait entendu à travers l'écran de fumée.
- "Je serais obligé de faire face à moi-même".
- "En fait, je serais obligé d'être présent dans le monde".
Pure terreur.

Le problème - "ma difficulté d'apprentissage" qui, chez cette personne sensible, avait représenté un difficile défi au cours des années - était maintenant quelque chose qui limitait ses progrès. Maintenant, il voulait avancer, mais son inconscient s'était engagé à le conserver en sécurité loin des risques d'échec.

Dans son lointain passé, d'une certaine manière, il avait brillamment transformé sa "difficulté d'apprentissage" en stratégie, bien que d'une façon erronnée. Son intention positive était de se maintenir en sécurité loin d'un monde critique qui le jugeait - dans lequel il se sentait étranger et inefficace.

Nous avons fait le tapotage sur des phrases qu'il avait choisies, en les utilisant comme "phrases de départ", tout en commençant bien entendu à tapoter sur le côté de la main (point karaté). Il a terminé la séance dans un état méditatif, en observant la flamme de la bougie posée sur ma table et en disant tranquillement :

- "Chaque fois que cette confusion reviendra maintenant, je saurai que j'ai un choix. Je peux toujours choisir d'honorer la flamme qui est au centre de mon être."

Je pense qu'il y a plus à faire, mais cette séance était un grand pas en avant pour cet homme.

Quand vous sentez qu'il y a un conflit intérieur, utilisez votre intuition pour percevoir l'intention plus profonde et vraie qui se trouve en fait distordue et qui apparaît comme un comportement limitatif.

Si vous suspectez l'existence d'une Inversion Psychologique chez vous ou chez votre client, approchez-vous très doucement, avec une attitude de profonde acceptation et compassion. Aidez la personne à se déplacer hors de sa détresse et de son comportement disruptif pour comprendre qu'elle a essayé de prendre soin d'elle-même avec une stratégie démodée depuis longtemps qui avait marché autrefois, mais qui maintenant était simplement un obstacle.

- "Même si je ne veux pas dépasser ce problème, et si je résiste au fait de le dépasser de toutes mes forces... Je m'aime et je m'accepte néanmoins, et je choisis de trouver une meilleure manière de me maintenir en sécurité."
- "Même si je suis trop en colère pour dépasser ce problème... Je m'aime et je m'accepte, je me pardonne pour le fait d'être en colère, et je choisis d'apprendre maintenant à m'affirmer d'une manière qui fasse que je me sens mieux."
- "Même si, si je dépassais ce problème, je deviendrais trop vulnérable... Je m'aime et je m'accepte néanmoins, et je choisis de me surprendre moi-même en réalisant combien il est facile de découvrir ma propre force intérieure."
- "Même si je ne sais pas qui je vais devenir, ni comment être dans le monde si je me guéris de ce problème, je m'accepte néanmoins, je crois en moi-même, et je veux apprendre à écouter les signaux de mon corps, et à faire des choix basés sur ce qui me fait me sentir bien et sur ce qui me paraît coulant et facile. J'apprends à faire confiance au processus de ma vie."
- Même si, au cas où je guérissais de ce problème, il était possible que j'aie plus de pouvoir et de succès, et que cela me fait réellement peur car les gens qui ont du pouvoir et du succès sont critiqués comme étant égoïstes et trop orgueilleux - au moins c'est ce qu'on pense dans ma famille -... Je m'aime et je m'accepte néanmoins, et je choisis d'agir avec pouvoir et succès d'une manière qui puisse inclure les autres et refléter leurs forces. Je peux être humble et fort en même temps."

Quel que soit le problème que vous avez à gérer, le fait d'apprendre à choisir et à soutenir l'intention positive chez une personne ou dans une situation est la pratique la plus puissante et la plus spirituellement connectée à laquelle je puisse penser.

Il est compréhensible que le fait d'imaginer qu'en tapotant le côté de la main, on puisse ramener à la conscience de veille les pensées d'angoisse et de stress qui agitent notre système énergétique depuis si longtemps, pour les reconnaître et leur donner voix.

En même temps, en tapotant sur le côté de la main tout en disant "je m'aime et je m'accepte complètement de toute façon", nous donnons des instructions à notre système énergétique pour qu'il nous soutienne dans une totalité acceptante.

Il n'y a pas de limite à la découverte des bienfaits qui sont enchâssés dans la manière dont nous exprimons ce que nous sommes à l'intérieur.

Rue Hass, EFT Master (Royaume-Uni)

******

EFT une leçon sur l'inversion psychologique

Un problème auriculaire disparaît rien qu'en frottant le "point doloureux" : une leçon sur l'inversion psychologique 

[Cet article présuppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez mes posts dans "EFT c'est quoi?", "EFT comment", et "Apprendre EFT".]

Présentation par Gary Craig :

"Ceux qui ont l'habitude de l'EFT ont utilisé de nombreuses fois le processus de la "phrase de départ" pour dépasser "l'inversion psychologique". Ce cas par Deborah Evans-Barry d'Irlande en illustre les possibilités - apparemment, c'est ce qui a éliminé les obstacles empêchant les antibiotiques de se mettre à fonctionner. Au début de son article, Deborah dit : "Je lui ai demandé depuis combien de temps elle avait eu cette douleur d'oreille, elle a répondu que cela faisait la cinquième semaine. Elle a continué en disant qu'elle en était maintenant à son troisième traitement par antibiotiques parce que jusque là, rien n'avait eu d'effet, et qu'en réalité, cela semblait empirer."

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Pain-management/earache-sore-spot-eft.htm**

Par Deborah V Evans-Barry

Hello Gary, un salut depuis les Iles d'Emeraude,

J'ai pensé que je devais vous écrire et vous raconter l'expérience d'une amie avec l'utilisation du "point douloureux" seul. Jane (nom inventé) était au téléphone avec moi, car elle travaille pour l'un de mes amis. Elle expliquait qu'elle était hors de son bureau car elle n'allait pas bien et qu'elle aurait préféré rentrer à la maison à cause d'une horrible douleur d'oreille. Je lui ai demandé depuis combien de temps elle avait cela, elle m'a dit que cela faisait la cinquième semaine. Elle a continué en disant qu'elle en était maintenant à son troisième traitement par antibiotiques parce que jusque là, rien n'avait eu d'effet, et en réalité, cela semblait empirer.

J'ai demandé à Jane si elle se souvenait que je faisais l'EFT et que l'une des choses qu'on nous enseigne dans cette méthode c'est que parfois les traitements allopathiques ou alternatifs semblent ne pas marcher parce qu'on a ce qu'on appelle une "inversion psychologique". J'ai continué en expliquant que l'inversion psychologique peut nous arrêter et nous faire nous saboter de toutes sortes de manières dans notre vie.

Jane a répondu : "Je vais avoir droit à une "admission psychologique" quelque part si je n'obtiens pas un soulagement, car la douleur est insupportable et je ne peux pas dormir la nuit, je m'agite sans arrêt."

Alors j'ai expliqué à Jane comment découvrir son "point douloureux" et j'ai suggéré qu'elle essaye de le frotter tout en répétant les "phrases de départ" suivantes, juste avant ses prises d'antibiotiques :

- "Même s'il est possible que je soit inversée psychologiquement et que c'est pourquoi les antibiotiques ne marchent pas..."
- "Même si je suis inversée psychologiquement et que mes antibiotiques ne marchent pas à cause de ça..."
- "Même si tous les antibiotiques que j'ai pris jusqu'ici pour ma douleur d'oreille n'ont pas marché, je choisis maintenant de faire en sorte qu'ils soient efficace et je m'accepte complètement pour ce que je suis."

Jane n'a tapoté sur aucun autre point, elle a seulement fait la "phrase de départ" à chaque fois qu'elle était sur le point de prendre ses antibiotiques.

Trois jours plus tard, Jane m'a appelé en disant que finalement sa douleur d'oreille était en train de disparaître, que le deuxième jour il y avait eu une réduction importante de la douleur et qu'elle avait pu dormir toute la nuit sans que son oreille la réveille.

Le troisième jour, elle avait encore un peu de douleur, juste un tout petit peu d'inconfort, et même le gonflement de son visage avait disparu.
J'ane m'a contactée après le cinquième jour pour dire que la douleur d'oreille et l'infection avaient disparu et qu'elle se sentait époustouflée par le fait d'avoir appliqué une technique qui ne prenait que quelques secondes, mais qui pourtant avait eu un tel effet spectaculaire sur sa maladie.

J'ai répondu : "C'est ça, la magie d'EFT, on n'a pas besoin de croire en quelque chose ni de comprendre quoi que ce soit, ça marche tout simplement."

Jane a répondu : "Chaque fois que je dois prendre quelque chose, maintenant, je vais utiliser cette procédure de départ EFT. Je n'attendrai plus pendant des semaines en souffrant le martyre."

J'espère que cet article aidera les gens à comprendre à quel point le "point douloureux" est puissant et comment il peut être utilisé en dehors d'une séance de traitement ou de psychothérapie.

Deborah Evans-Barry

[PS - Le "point douloureux" est le point-réflexe lymphatique situé sur la poitrine, à 7 cm en dessous de la clavicule et à 7 cm à gauche du sternum. On peut l'utiliser à la place du "point karaté" en disant la phrase de départ.]


*********

EFT et les bénéfices secondaires d'une maladie chronique

Quand les symptômes diminuent mais que les bénéfices secondaires de la maladie se mettent en travers

"Bonjour à tous. Nous obtenons souvent un soulagement qualitatif des symptômes dans un cas de sclérose en plaques. Néanmoins, les gens qui ont des maladies chroniques comme celle-la ont souvent également de bonnes raisons de "ne pas aller mieux". C'est ce qu'on appelle les "bénéfices secondaires". C'est ce qui est démontré clairement dans ce cas présenté par Sylvia Ross. S'il vous plaît, consultez un médecin pour tout problème médical. Je répète : consultez des médecins pour tout problème de nature médicale. Bien à vous."
Gary Craig,
Fondateur de la méthode EFT.

[COMMENTAIRE DE PIVOINE : Je peux vous le répéter une troisième fois si vous voulez. En cas de problème physique, de nature médicale, vous devez consulter un médecin. La méthode EFT n'est pas faite pour traiter les maladies physiques ni les problèmes médicaux. On travaille sur les émotions qui les sous-tendent ou qui en résultent, ce qui, bien souvent, permet de faire diminuer des symptômes gênants. Il est malsain et dangereux de faire croire aux gens qu'on va les guérir de leur maladie chronique diagnostiquée, cancer, etc. Mais on peut très puissamment les aider à en gérer les symptômes et à obtenir une meilleure qualité de vie malgré tout. Je tiens à être très claire avec cette mise en garde, car ici, dans ce blog, je parle principalement à des Français et en France on ne rigole pas avec l'Ordre des Médecins.]

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Multiple-sclerosis/multiple-sclerosis-MS-secondary-gains.htm**

Article de Sylvia S. Ross EFT-ADV :

Bonjour Gary,

Je vous soumets ce cas parce que je suis comme vous, je crois que les problèmes de fond qui sous-tendent les maladies sont de nature émotionnelle. Les problèmes émotionnels de ma cliente Lori, atteinte de sclérose en plaques, sont : (1) un poids très lourd de responsabilités ET (2) des considérations d'ordre financier.

La sclérose en plaques de Lori avait commencé alors qu'elle avait 10-11 ans, selon ses médecins, moment où sa démarche était passée de gracieuse à maladroite. A ce moment de sa vie, elle avait reçu sur ses épaules la responsabilité énorme de s'occuper de sa soeur plus jeune qui avait un problème de retard de développement. Le résultat, c'est qu'elle avait renoncé à ses propres années de croissance en compagnie des enfants de son âge et maintenant, à 45 ans, elle se débattait toujours avec la responsabilité de sa soeur qui, bien qu'elle menait une vie indépendante, avait toujours besoin de soins qu'elle ne pouvait se donner à elle-même. Lori avait beaucoup de problèmes liés à cela, ainsi qu'une énorme quantité de colère, en plus de la peur que son père meure car lorsque cela se produirait la responsabilité de sa soeur pèserait encore plus sur ses épaules.

Lori avait été suivie en psychothérapie pendant des années. Elle est brillante et est capable de s'exprimer en ce qui concerne son traumatisme émotionnel.

Sa correction physique la plus importante grâce à l'EFT a porté sur ses "jambes lourdes". Elle disait qu'elle "avait rempli, rempli et rempli ses jambes d'émotions, pendant des années." Nous avons tapoté sur cela pendant environ 15 minutes.

Ensuite elle a souri, elle s'est levée et a dit que "l'impression d'avoir les jambes bourrées d'émotions était partie, ainsi que la lourdeur." Le vrai test, c'était les escalier. Jusqu'à cette séance, elle marchait les jambes raides et devait tourner les pieds vers l'extérieur pour monter les marches. Après la fin de la séance d'EFT, elle a pu monter les escaliers normalement.

Nous avons également fait le tapotage pour la fatigue, et à la consultation suivante elle a dit qu'elle était partie en promenade dans les champs pendant 5 heures, sans aucune fatigue ! C'était une percée très importante, car lorsque nous nous étions vues pour la première fois, elle pouvait seulement rester éveillée pendant 6 heures sur une période de 24 heures.

Mais je veux souligner le point suivant : Au moment où nous faisions ce travail, Lori était en train d'essayer d'obtenir la reconnaissance de son état de handicapée physique et la MEDICAID [en France, on appellerait ça la COTOREP]. Il était nécessaire qu'elle soit malade pour obtenir un soutien financier, car elle ne pouvait pas travailler. Elle m'a dit ça en tellement de mots. Elle pouvait gérer là où elle en était, mais elle ne voulait pas que cela empire !

Lori avait désespérément besoin de son argent de handicapée et de sa MEDICAID, et nos séances ont dû s'arrêter à cause de son besoin d'être malade pour faire ses démarches légales. Son but était de ne pas se détériorer plus avant, et j'espère qu'elle a au moins pu l'atteindre.

Avec affection et gratitude,

Sylvia S. Ross

****

EFT Comment traiter les bénéfices secondaires ?

Utiliser la métaphore du "dessus de table" pour traiter les bénéfices secondaires

Gary Craig présente : "Bonjour ! Stewart Robertson d'Ecosse nous commente ici la métaphore du dessus de table utilisée dans la méthode EFT. Puis il montre comment l'ajuster pour prendre en considération les bénéfices secondaires. Il suggère aussi différentes questions qu'on peut poser pour découvrir ces éléments difficiles."

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Articles2/secondary-gains-stewart.htm**

Article de Stewart Robertson :

Gary et d'autres personnes mentionnent souvent une métaphore bien connue qui explique la structure d'un problème émotionnel. Permettez-moi de m'étendre un peu sur le sujet.

Dans la version traditionnelle, le problème en lui-même est un "dessus de table", dont les "pieds" situés en dessous représentent les "événements spécifiques" qui contribuent à causer le problème qui apparaît dans le présent. En faisant s'effondrer quelques-un de ces "pieds de table", ou même tous, on crée une instabilité et la table va basculer, offrant à la personne un soulagement émotionnel concernant son plus gros problème.

Ma propre extension de cette image suppose qu'il y ait différents ensembles de "pieds" qui supportent la table. L'ensemble le plus central est du même "parfum" émotionnel que le "dessus" (par exemple, un problème de colère soutenu par des événements spécifiques chargés de la même émotion). Un second ensemble se situe plutôt à la périphérie de la table, et représente les bénéfices secondaires, accidentels, fournis par le problème. Bien que "secondaires", ces bénéfices n'en soutiennent pas moins le dessus de table. Et ils sont en général d'un "parfum" émotionnel différent de celui du dessus de table (par exemple, le fait d'être en colère me permet de m'affirmer, m'aide à faire en sorte que les choses soient faites, etc.)

Le sens commun dit que si nous lançons notre hache émotionnelle - la méthode EFT - directement vers les pieds du centre, et qu'elle ne touche pas les pieds de la périphérie, nos efforts ne servent à rien. Et même si nous pouvons d'une certaine manière faire s'effondrer les pieds du centre sans que ceux de la périphérie ne s'effondrent, les pieds secondaires continuent de tenir la table bien en place.

Ceci signifie que la plupart de ceux qui ont essayé de provoquer un changement dans leur vie peuvent très bien l'avoir fait en lançant leur hache au hasard vers la mauvaise partie du problème. La plupart des gens ignorent la question des bénéfices secondaires, avantages accidentels du fait de s'accrocher à un problème, et visent seulement le problème principal. Et ensuite, ils se demandent pourquoi "EFT ne marche pas".

Un praticien EFT expérimenté sait COMMENT travailler sur QUEL problème. Travailler d'abord sur les pieds de table extérieur a des résultats différents (et beaucoup plus intéressants). Quelquefois, quand nous avons fait s'effondrer les bénéfices accidentels en premier, nous voyons que le dessus de table automatiquement bascule, insuffisamment soutenu par les pieds centraux seuls. Comme vous le savez, dans de nombreux cas la personne dénie sa connaissance du problème d'origine, ou insiste sur le fait que cela n'a jamais représenté un problème dès le départ.

Il est clair qu'il y a beaucoup plus à dire sur ce sujet important. Néanmoins, si le problème que vous, ou votre client, avez s'avère difficile à faire bouger, voici quelques questions utiles qu'on peut (se) poser :

- Quels sont les avantages possibles du fait de s'accrocher à ce problème ?
- Quels sont les désavantages qui pourraient survenir si jamais la solution était trouvée ?
- Que s'est-il passé la dernière fois que vous avez mis en place la solution d'un problème ?
- Est-ce que les autres sauront encore qui vous êtes si vous n'avez plus ce problème ? Est-ce que VOUS saurez encore qui vous êtes, sans ce problème ?
- De quelle manière le fait de ne plus avoir ce problème vous rend sans importance... trop conforme... trop différent ?
- De quelle manière le fait de ne plus avoir ce problème serait malsain... dangereux... cause de stress... cause d'insécurité... d'incertitude... vous basculerait dans l'inconnu ?
- Est-ce que le fait de trouver la solution [à votre problème] changerait quelque chose dans les attentes que les gens ont envers vous ? Est-ce que cela changera VOS attentes envers vous-même ?

Les réponses [à ces questions] souvent désignent des zones de bénéfice secondaire importantes, réclamant toute votre attention avant que le principal dessus de table puisse s'effondrer.
J'espère vous avoir aidé.

Avec gratitude,

Stewart Robertson (Royaume-Uni)

******

EFT et la peur de l'eau

Disparue en 15 minutes, cette peur de l'eau ! Encore un miracle EFT.

Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Fear/waterphobia.htm**

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de EFT. Les nouveaux arrivants dans ce blog peuvent quand même en tirer les enseignements, mais il est conseillé néanmoins de lire mes posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT" pour une compréhension plus complète. En cas de problème médical, veuillez consulter un médecin préalablement.

Raconté par Nikki LaMont :

Cher Gary,
Amelia est venue me voir pour une histoire de phobie de l'eau qui durait depuis 24 ans. Elle est mariée, ils ont deux filles et Amélia voulait apprendre à nager. Elle avait déjà pris rendez-vous pour ses leçons.

En faisant l'historique avec Amélia, j'ai appris les choses suivantes :
a) Quand elle avait environ 11 ans, il y a eu un accident à la piscine, et quand elle le racontait son anxiété montait à plus de 10 (sur l'échelle de 0 à 10).
b) Amélia pouvait entrer dans l'eau jusqu'à ses chevilles. Plus profond, c'était l'angoisse, à plus de 10.
c) Son mari avait suggéré de prendre une maison sur la plage, mais elle ne pouvait même pas y penser.

Nous avons commencé à travailler, en utilisant l'EFT, et en moins de 15 minutes Amelia pouvait raconter l'histoire de la piscine sans aucune anxiété et sa peur de l'eau semblait avoir disparu. Deux semaines plus tard, elle nageait !
Elle est revenue me voir deux fois pour travailler sur des aspects supplémentaires. Ces deux séances ont été très courtes, comme 10 minutes de discussion et 5 minutes d'EFT. Elle et son mari sont très reconnaissants et émerveillés.

Niki LaMont

*****

vendredi 4 juin 2010

EFT Se laisser guider par l'intuition

"Suivre le courant" tout en se mettant "hors du chemin"

Présentation de Gary Craig :

"Le gens me regardent faire EFT dans les DVD d'apprentissage, ils voient comment j'utilise des approches intuitives et concluent, par erreur, que j'ai une capacité d'intuition magique. Ce n'est pas le cas. Nous sommes tous branchés sur la même source intuitive. C'est seulement que je m'efforce de l'utiliser beaucoup plus que la plupart des gens. Notez comment Jenny Haynes se met hors du chemin pour laisser le guidage se produire. Elle dit : "J'adore comment ce truc fonctionne quand on se laisse seulement guider !"

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/intuition-flow.htm

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de EFT. Les nouveaux arrivants dans ce blog peuvent quand même en tirer les enseignements, mais il est conseillé néanmoins de lire mes posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT" pour une compréhension plus complète. En cas de problème médical, veuillez consulter un médecin préalablement.

par Jenny Haynes, EFT-ADV :

Cher Gary,

Je suis une clinicienne hypnothérapeute et praticienne EFT, à Lynchbourg (Virginie). J'ai émigré aux USA à partir de Londres il y a quelques années et j'ai découvert l'EFT quand je faisais ma formation à l'hypnothérapie. Depuis l'été dernier, j'ai animé des groupes EFT pour transmettre cette technique merveilleuse au plus grand nombre de personnes possibles. J'ai eu des résultats étonnants pour moi-même et pour les autres, et comme je travaillais avec de plus en plus de gens, mon intuition s'est développée exponentiellement, ce qui a été une découverte inattendue pour moi et pour mes clients.

Récemment, j'ai organisé un cours de 90 minutes pour les débutants dans un studio de yoga local. Une des participantes, Betsy, voulait travailler sur l'anxiété en société, sur le fait d'être au milieu d'un groupe. Elle a dit qu'elle avait toujours eu ce problème - mais qu'elle ne pouvait pas se souvenir d'un temps où elle n'avait pas eu cette anxiété. Chaque fois qu'elle devait passer du temps dans un groupe de gens, elle devenait nerveuse et sujette à l'angoisse d'anticipation. Rien qu'en décrivant son problème, elle a eu une montée d'intensitée très nette à 10 sur l'échelle de 0 sur 10.

Cinq minutes et trois séquences d'EFT basique plus tard, l'intensité de Betty était redescendue à zéro sur 10. Nous avions simplement tapoté sur "Cette anxiété en société", puis sur "Ce reste d'anxiété en société". Elle a dit que maintenant elle se sentait très à l'aise dans ce groupe-ci, alors je lui ai demandé comment elle se sentirait dans un autre groupe : c'est là que l'intensité est remontée. Alors nous avons recommencé le tapotage sur le fait de se sentir à l'aise dans un autre groupe - et à la troisième séquence de la nouvelle phrase de départ je me suis soudain lancée dans le discours intuitif suivant :

- "Même si je vais toujours avoir une certaine anxiété en société parce que j'ai toujours été comme cela, l'anxiété sociale est mon second prénom et je suis bloquée avec ça. C'est un second prénom idiot, j'en conviens et j'aimerais le changer et en avoir un différent parce que je m'accepte complètement et profondément."

Le groupe entier répétait après moi, utilisant la méthode des "Bénéfices Empruntés" pour eux-mêmes, et Betsy a alors dit qu'elle se sentait beaucoup plus à l'aise avec l'idée d'aller dans un autre groupe. nous avons alors discuté de méthodes à utiliser si jamais l'intensité revenait à une date future.

Je dois vous dire que je n'avais absolument aucune idée de la raison pour laquelle cette histoire de "second prénom" m'était sortie de la bouche dans la phrase de départ, mais j'ai compris quelques minutes plus tard quand Betsy m'a dit ce qui suit.

"Vous savez, je n'ai pas de second prénom, et j'ai toujours pensé que c'était parce que mes parents pensaient que j'étais trop bête pour en avoir un et m'y adapter, parce que mon premier prénom est si difficile (Elizabeth)."

J'adore la manière dont ce truc fonctionne quand on se laisse seulement guider !

Dans le suivi, Betty a dit qu'elle se sentait parfaitement heureuse dans le nouveau groupe auquel elle participait maintenant (un groupe de méditation qui se tenait le lendemain). C'était une réunion régulière mais c'était la première fois qu'elle se sentait à l'aise avant de s'y rendre. Merci encore Gary pour cette technique époustouflante.

Bien à vous, depuis le rez-de-chaussée de ce nouveau Gratte-Ciel de la Guérison !

Jenny Haynes

**** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
*

jeudi 3 juin 2010

EFT Comment suivre son intuition

... Même quand on a l'impression qu'elle est muette.

[Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de l'EFT. Si ce n'est pas le cas, lisez mes posts dans "EFT c'est quoi?", "EFT comment", et "Apprendre EFT".]

Gary Craig présente ce cas ainsi :

"Depuis toujours j'ai considéré que tout le monde a une excellente intuition. La différence entre ceux qui semblent l'avoir et ceux que ne semblent pas l'avoir réside seulement dans le fait de faire confiance aux informations qu'on reçoit par intuition, ou de ne pas leur faire confiance. Cacina Spaeth (Allemagne) souligne ce point grâce à un exemple de la vie réelle. Après avoir trébuché sur sa propre intuition elle dit : "Le fait de ne pas avoir le moindre indice pour savoir comment avancer avec un client est quelque chose que je ne rencontre presque plus. Par conséquent, cette expérience avec John était vraiment bizarre, et très surprenante pour moi."

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/follow-intuition-eft.htm

Article de Cacina Spaeth :

Depuis que j'ai commencé à travailler avec EFT il y a quelques années, "courage" semble avoir été mon second prénom. La raison en est que j'ai suivi mon intuition pour agir. L'article suivant en est un exemple, montrant à quel point il est important de croire en son intuition d'un bout à l'autre.

Il y a quelque temps, un jeune homme (John) est venu me voir pour un problème dans ses relations amoureuses. Il est au début de la trentaine et semble bien réussir dans sa vie professionnelle. Mais ce n'est pas le cas dans le domaine amoureux. Au début de notre session, il m'a dit que oui, il avait des relations par-ci par-là. Mais les femmes pour qui il tombait vraiment amoureux ne semblaient même pas le remarquer. Et quand à celles qu'il pouvait avoir, il ne les trouvait pas particulièrement intéressantes. Elles étaient "gentille", et il n'avait plus eu de relations (depuis 4 ans) avec ce type de filles. Mais John n'arrivait pas à trouver le moyen, en lui-même, d'aimer vraiment même l'une d'entre elles. Et c'était la raison pour laquelle il venait me voir. Il voulait être amoureux, il ne voulait pas encore une autre de ces relations "tièdes". Il voulait non seulement être aimé, mais encore ressentir réellement de l'amour pour quelqu'un.

Tout en écoutant son histoire, j'avais toutes sortes d'idées qui me traversaient l'esprit pour savoir où aller avec John dans notre travail de tapotage. De plus, John ajoutait que lorsqu'il était adolescent, il était tombé amoureux d'une fille qu'il avait vraiment adorée. Selon lui, la relation avait été très prometteuse, et ils étaient restés ensemble pendant quelque temps jusqu'à ce qu'elle le laisse tomber tout d'un coup, sans prévenir.

Quelque chose dans la façon dont il avait parlé de tout ça m'avait finalement incitée à commencer le tapotage avec lui. Mais après avoir passé presque tout le temps de la séance à faire EFT avec lui, rien de tout cela ne me semblait adéquat. Et tandis que John semblait assez satisfait de sa première séance où il avait "essayé quelque chose de tellement étrange", je restait avec la sensation vague, mais néanmoins assez claire, que nous n'avions pas abouti là où le "noeud du problème" était vraiment. Le fait de ne pas avoir le moindre indice pour savoir comment avancer avec un client est quelque chose que je ne rencontre presque plus. Par conséquent, cette expérience avec John était vraiment bizarre, et très surprenante pour moi.

Quand nous sommes arrivés pour le second rendez-vous, une semaine plus tard, je me sentais à nouveau pleine de confiance. Peut-être que la première fois j'étais dans un mauvais jour. Aujourd'hui les choses allaient être différentes... Mais non, après que j'aie parlé un peu avec lui, ma base de données mentale s'est déclenchée, envoyant toutes sortes de suggestions bonnes et intéressantes sur la manière d'avancer avec lui. Mais je ne "sentais" rien de tout cela. Rien du tout ! Je n'arrivais pas à avoir un ressenti avec ce gars-là. Et ça a commencé à m'énerver, à me causer une agitation intérieure. Alors, tout en faisant encore une médiocre séquence de tapotage avec John, alors que je me sentais "intuitivement aveugle", j'ai remarqué qu'un de mes vieux programmes familiers pointait sa mauvaise tête. "Et si tout simplement je ne suis pas assez performante ?" Oh la la...

Mais John était toujours là, assis devant moi, tandis que j'oscillais au bord de mon "abîme de l'incapacité". Alors, quoi faire ?

J'ai mené cette séquence non satisfaisante jusqu'à la fin et je me suis tue. Je l'ai seulement regardé. J'avais seulement besoin de ressentir ce qui se passait ! Et ensuite, quelque chose de spécial s'est passé. J'ai remarqué que ma concentration intérieure se déplaçait, passant de "Qu'est-ce qui ne va pas chez moi ?" à "Qu'est-ce qui se passe ici ?". Et sans même agir consciemment je me suis sentie soudain emplie du souvenir de séances magnifiques et puissantes que j'avais faites au cours des années. D'une certaine manière, je me suis "souvenue" que d'habitude mon intuition fonctionne vraiment bien et qu'en général je peux faire confiance à ce que je ressens. Avec John, ici, je ressentais... je ne ressentais rien du tout ! Alors j'ai commencé à réfléchir : "Est-ce que le fait de ne rien ressentir veut dire que je ne suis pas assez performante ? Ou alors je ne ressens rien... parce qu'il n'y a rien à ressentir ??"

Maintenant, le fait d'essayer de décrire ce moment prend beaucoup plus de temps que le précieux éclair d'intuition que j'ai eu soudain avec John. Mais - ainsi que la plupart de mes lecteurs l'auront reconnu d'après leurs propres expériences - c'était maintenant le moment pour avoir la partie du "ressenti des tripes". Alors j'ai choisi de m'y risquer.

J'ai simplement abattu ma manche en disant la vérité à John : "John, je ne sais pas quoi faire avec vous. D'habitude, j'ai une intuition assez bonne et je ressens toutes sortes de choses au sujet de là où je dois aller avec mes clients. Mais avec vous - je suis désolée, John, mais je ne ressens rien... Je vous écoute, j'entends ce que vous dites, et je comprends parfaitement. Je vous crois. Mais je ne peux pas vous ressentir du tout. Est-ce que vous comprenez ce que je vous dis ? Même un peu ? Ou est-ce que je suis totalement à côté de la plaque ?"
Voilà. On y était. C'était dit. Je ne pouvais pas le retirer. Mais ça alors...

La réaction de John! Ses yeux se sont allumés et je l'ai ressenti pour la première fois, tandis que l'air effaré il me souriait en disant : "C'est étrange... C'est exactement ce que toutes les filles avec qui je suis sorti m'ont dit. Et c'est exactement comme ça que je me sens ! Je me sens comme si je suis assis dans une sorte de boite de verre. Je suis là-dedans, et tout est scellé. Je peux tout voir, je peux observer le monde au dehors. Mais je ne peux pas le sentir, ni le toucher, ni le respirer... Rien n'entre, et rien ne sort..."

Soupir... (sourire). Vous pouvez imaginer mon soulagement à ce moment.

Ce que j'avais perçu comme étant mon problème (à cause de mes propres conditionnements négatifs) n'était pas mon problème du tout. La vérité c'est que c'était l'un des problèmes de fond de John. Et dès qu'il a pu élaborer sa propre métaphore pour décrire comment c'était de vivre sa vie à partir de l'intérieur d'une boite de verre, j'ai senti que mon intuition n'était plus défaillante. Et c'est alors que notre vrai travail ensemble a commencé à se dérouler.

Suivre son intuition paie toujours. Et tout ce qu'il faut pour ça, c'est d'écouter simplement, sans préjugé, ce qu'elle vous dit, de lui faire confiance et d'agir d'après cela... Même si quelquefois on a l'impression que c'est risqué.

J'espère que ceci aura été utile à beaucoup d'entre vous.

Amicalement,

Cacina Spaeth (Munich, Allemagne)

****** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
* ***

EFT pour les traumas sauvages

La séquestration dans le coffre d'une voiture, traitée par un praticien qui était déjà psychothérapeute avant de découvrir l'EFT.

Il existe toutes sortes de traumas, à des degrés différents. Certaines personnes peuvent avoir été traumatisées à vie juste par des paroles lancées dans une circonstance particulière, alors que d'autres ont vécu des événements dans lesquels ils ont vraiment frôlé la mort. Tous donneront un niveau d'intensité émotionnelle maximum. Néanmoins, la lecture du compte-rendu qui suit a quelques chances de relativiser vos propres traumas... du moins je l'espère.

Gary Craig présente ce cas :

"Ce message de Ken Barclay est particulièrement utile pour l'étudiant parce qu'il décrit un cas présentant de nombreux aspects. La compréhension des aspects, bien entendu, fait partie de "l'art de la délivrance" dont j'ai parlé en détail dans mon Cours d'EFT."

Note: Cet article suppose que vous ayez une connaissance pratique de EFT. Les nouveaux arrivants dans ce blog peuvent quand même en tirer les enseignements, mais il est conseillé néanmoins de lire mes posts "EFT c'est quoi?" et "EFT comment" ainsi que la page "Apprendre EFT" pour une compréhension plus complète. En cas de problème médical, veuillez consulter un médecin préalablement.

Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Trauma/traumain.htm

Article de Ken Barclay:

Depuis que j'ai reçu le kit EFT en juin, j'ai eu beaucoup de bonnes expériences avec des clients, des membres de ma famille et des amis. Certains résultats ont été particulièrement profonds, alors que d'autres ont été moins importants, tels que le soulagement d'une migraine ou la récupération de la capacité de dormir la nuit.

Le cas qui m'a frappé le plus est probablement celui dont je parle ici, concernant une jeune femme qui avait eu plusieurs expériences traumatiques sévères avec son ex-boyfriend. Je l'appellerai "Penny". Penny était incapable de parler ou de penser à des incidents en particulier tant que nous n'avions pas travaillé de façon générale sur "les traitements pénibles que Richard (autre nom fictif) m'a fait subir". Une fois que la charge négative sur ce sujet a été réduite, je lui ai demandé de choisir le pire événement dans la liste de traumas infligés par lui. Elle a pensé à trois incidents "vraiment mauvais" qui étaient si pénibles qu'elle ne pouvait pas décider lequel était le pire. Je lui ai demandé d'en choisir un au hasard. Elle a choisi le moment où il lui avait lié les mains et les pieds et fermé la bouche avec de l'adhésif, puis l'avait enfermée dans le coffre de sa voiture et était parti en voyage à travers le pays (USA) pendant quatre jours. Elle n'avait ni eau ni nourriture et il ne l'autorisait pas à sortir pour se soulager. Il n'ouvrait le coffre que pour la battre.

Inutile de vous dire que la charge émotionnelle de cet incident n'a pas pu être ramenée à zéro en une seule séquence d'EFT. Penny a d'abord travaillé sur la peur qu'elle revivait encore, rien qu'en pensant à cette expérience. Quand elle a eu ramené sa peur à un niveau de 2 ou 3, sa colère est devenue si forte que j'ai senti qu'il valait mieux ne pas continuer sur la peur pour la ramener à zéro, et nous avons plutôt travaillé sur la colère. Quand la colère a été ramenée à un niveau bas (mais pas à zéro), son sentiment d'humiliation est arrivé au premier plan avec force. Nous avons traité cela (jusqu'à zéro) et nous avons dû nous arrêter là car j'avais déjà empiété sur le temps d'un autre client. Penny a quitté la séance en se sentant joyeuse et "légère comme une plume". Elle considérait maintenant Richard comme une personne pathétique, plutôt qu'une source de peur et de colère.

Avant que j'apprenne à utiliser l'EFT, pour obtenir autant de déplacements dans le stress post-traumatique de Penny j'aurais dû la voir pendant tellement de séances que je suis sûr qu'elle n'aurait pas supporté. Et cet événement n'était que l'un des trois principaux traumas d'intensité identique (pour elle), sans compter tous les épisodes un peu moins traumatiques dans lesquels elle avait été dévalorisée, battue et menacée.

J'ai hâte de continuer à travailler avec elle sur ses autres "traumas à 10", mais je suis émerveillé par tout ce qu'elle a réussi à faire en une seule séance.

Ken Barclay

****** *

Retour au Message du Jour ACCUEIL
*