mercredi 25 février 2009

EFT Questions au subconscient, une méthode unique.

Comment faire pour activer notre subconscient afin qu'il cherche à notre place - pendant qu'on dort par exemple - la meilleure solution à notre problème d'abondance ? Il faut lui poser des QUESTIONS, et non pas lui donner des réponses toutes faites !

Dans l'article suivant (du site emofree.com de Gary Craig, fondateur de la méthode EFT), Rébecca Marina nous présente cette manière unique et extrêment originale de susciter le subconscient.
Traduction de la page :
http://www.emofree.com/Articles2/unique-way-eft.htm

Vaincre la résistance au changement

De Rebecca Marina :

"Hello Gary,
"Dans mon dernier séminaire EFT sur l'Argent, j'ai introduit une manière d'utiliser l'EFT qui a transformé la "résistance".
"Je venais de lire ce best-seller de Noah St John et Denise Beard, "The Great Little Book of Afformations". Dans ce livre, les auteurs parlent du problème qui se pose avec les "affirmations" ordinaires. Quelquefois elles marchent, et d'autres fois elles ne fonctionnent pas vraiment bien... surtout si l'affirmation est énormément différente de la situation dans laquelle on est.
"Par exemple, vous êtes sans le sou, vous pesez 120 kg et vous affirmez : "Je suis riche et je pèse 70 kg". Vous entendez alors votre "petite voix" qui vous souffle à l'oreille "Hé, ça va pas, non ? T'es trop loin de tout ça !" Vous connaissez le problème ?
"Les auteurs de ce livre disent que le cerveau humain est sans cesse en train de chercher des réponses à des QUESTIONS.

"Réfléchissez à ça : chaque grande chose a d'abord commencé par une question. Comment vais-je faire pour gagner plus d'argent ? Comment vais-je perdre du poids ? Comment est-ce que je peux être plus heureux ?
"Selon les psychologues, le cerveau possède une sorte de "facteur de présupposition intégré" - ce que Gary dans une de ses vidéos appelle "la formation réticulaire - ou, en clair et simple, votre "radar intérieur".
"En résumé, quand vous vous posez une question, il n'y a aucune résistance : le cerveau se met au travail tout de suite pour chercher la solution.
"Dans mon dernier séminaire j'ai introduit cette méthode et nous avons donc utilisé des "afformation" dans nos séquences d'EFT. Tout a fonctionné d'une manière extraordinaire et tous les participants ont remarqué une manière d'être "à l'aise" lorsqu'ils formulaient le positif sous la forme d'une question.
"Voici quelques exemples spécifiques de la manière d'utiliser l'EFT et les "afformations". Comme le sujet du stage EFT était l'Abondance, les phrases de départ étaient en relation avec ce sujet.
Nous avons d'abord tapoté sur le problème.

- Problème : Même si j'ai du mal à attirer l'argent…
"Afformation" : Pourquoi est-ce que ça devient plus simple pour moi d'attirer l'argent ?
- Problème : Même si je ne peux pas pardonner à mes parents pour tout ce qu'ils m'ont fait traverser...
"Afformation" : Pourquoi est-ce que je trouve ça plus facile de pardonner ?
- Problème : Même si mon poids est loin d'être idéal pour ma santé...
"Afformation" : Pourquoi est-ce que j'arrive à faire des choix plus sains ?
- Problème : Même si je déteste faire de l'exercice…
Afformation: Pourquoi est-ce que ça devient plus facile pour moi de faire de l'exercice ?

"Faites le tapping en même temps que vous dites cette "afformation". Si vous voulez commencer votre journée avec du tapotage positif, vous pourriez utilisez les questions suivantes. Tapotez seulement sur le positif :
Pourquoi est-ce que cette journée est si fabuleuse ?
Pourquoi est-ce que tout le monde m'aime tellement ?
Pourquoi est-ce que j'attire les meilleurs clients ?
Pourquoi est-ce que la vie est tellement bonne pour moi ?
Pourquoi est-ce que je suis en train d'attirer l'amour de ma vie ?
Pourquoi est-ce que j'attire les réponses à tellement de problèmes ?


"Souvenez-vous que les "afformations" sont puissantes par elles-mêmes, mais que, lorsque vous y ajoutez l'EFT, vous passez à la vitesse supérieure. Alors, si vous utilisez ce système des "afformations", n'oubliez pas d'en reconnaitre les auteurs, Noah St John et Denise Beard dans leur livre "Le grand petit livre des afformations" (non traduit en français).

"A votre prospérité,"
Rebecca Marina

MON COMMENTAIRE : Souvent, un problème de poids est associé à un problème d'abondance. En effet, une personne qui fonctionne sur un problème de "manque" (ou de "risque de manque" malgré une aisance actuelle) peut se mettre à prendre du poids car son inconscient répond en "accumulant" - "pour le cas où" il n'y aurait plus assez... (à manger, car plus d'argent, mais aussi plus assez d'amour, car abandon, etc., tout marche ensemble). Cela fait partie des mécanismes inconscients qui jouent dans le problème de poids, il y en a d'autres. Pour maigrir, la personne doit donc s'occuper de son problème lié à l'abondance, à sa peur de "manquer" et de "perdre", etc., en même temps qu'elle traite les questions liées au régime, grignotage, boulimie, etc. Il y a des gens qui peuvent faire tous les régimes qu'ils veulent, ils ne maigriront pas tant qu'ils n'auront pas résolu de graves problèmes liés au manque d'argent qui se sont noués dans leur enfance. Pour eux, un stage d'EFT sur l'abondance peut s'avérer fondamental.

********

dimanche 22 février 2009

LES QUALITES DES GENS QUI REUSSISSENT

Pour s'enrichir, développer les qualités des gens qui réussissent.

Certains disent que les gens qui réussissent "ont eu de la chance", d'autres pensent "qu'ils n'ont pas dû le faire d'une manière honnête", ou qu'ils sont "plus forts, plus durs, plus méchants". ATTENTION ETAT D'ESPRIT NEGATIF ! Vous voulez réussir ? Mais vous ne pouvez pas vouloir devenir l'un de "ces gens-là" ! Il vous faut changer rapidement de point de vue si vous voulez réussir aussi.

Les auteurs du site LIFEHACK ont analysé les qualités des gens qui réussissent, telles qu'elles ont été notées dans plusieurs livres écrits sur le sujet. En fait, il s'avère que les gens qui réussissent ont une manière positives de considérer les événements et les personnes qui les entourent, sous de nombreux aspects.
Conclusion : Si vous voulez devenir quelqu'un qui réussit, changez votre point de vue négatif sur les gens qui réussissent et visualisez-vous sous les traits d'une de ces personnes, possédant leurs qualités.

La page web en anglais :
http://www.lifehack.org/articles/lifestyle/fifty-habits-of-highly-successful-people.html
dresse une liste de 50 qualités des gens qui réussissent, comme suit :

1. Ils cherchent et trouvent des bonnes occasions là où les autres ne voient rien.
2. Ils voient des leçons là où d'autres ne voient que des problèmes.
3. Ils sont focalisés sur la solution.
4. Ils créent leur réussite d'une manière consciente et méthodique.
5. Ils peuvent avoir peur, mais ne sont pas manipulés ni limités par la peur.
6. Ils posent les bonnes questions - celles qui les mettent dans un état d'esprit et un état émotionnel positifs.
7. Ils se plaignent rarement.
8. Ils ne blâment pas les autres, et assument la pleine responsabilité de leurs actions et résultats.
9. Ils trouvent toujours une manière de maximiser leur potentiel, et utilisent efficacement ce dont ils disposent.
10. Ils sont actifs, productifs et dynamiques, et prennent des initiatives.
11. Ils s'alignent sur des gens qui ont le même esprit qu'eux.
12. Ils sont ambitieux.
13. Ils considèrent ce qu'ils veulent avec clarté d'esprit et certitude.
14. Ils innovent au lieu d'imiter.
15. Ils ne remettent pas le travail à plus tard.
16. Ils apprennent durant toute leur vie.
17. Ils voient le verre à moitié plein et non à moitié vide, tout en restant des gens pratiques et terre-à-terre.
18. Ils font avec régularité ce qui doit être fait, sans s'occuper de leur état émotionnel du jour.
19. Ils prennent des risques calculés.
20. Ils gèrent les problèmes rapidement et avec efficacité.
21. Ils ne croient pas au destin, au hasard ou à la chance, et n'en attendent rien.
22. Ils agissent avant d'y être obligé.
23. Ils gèrent leurs émotions d'une manière plus efficace que la plupart des gens.
24. Ce sont de bons communicateurs.
25. Ils ont un projet pour leur vie et ils travaillent méthodiquement à faire que ce projet devienne réalité.
26. Ils deviennent exceptionnels par choix.
27. Ils travaillent à traverser les difficultés que la plupart des gens éviteraient.
28. Ils ont identifié ce qui est essentiel pour eux et ils font de leur mieux pour vivre une vie qui reflète ces valeurs.
29. Ils sont équilibrés. Ils savent que l'argent est un outil et qu'en fin de compte ce n'est qu'une ressource comme une autre.
30. Ils comprennent l'importance de la discipline et du contrôle de soi.
31. Ils sont en sécurité avec la notion de leur valeur personnelle.
32. Ils sont généreux et bons.
33. Ils sont heureux d'admettre leurs erreurs et ils font des excuses.
34. Ils sont adaptables et font bon accueil au changement.
35. Ils se maintiennent en forme physiquement.
36. Ils travaillent dur et ne sont pas paresseux.
37. Ils sont "résilients".
38. Ils sont ouvert aux commentaires en retour et les prennent en compte dans leur action.
39. Ils ne traînent pas avec des gens toxiques.
40. Ils n'investissent pas leur temps ni leur énergie émotionnelle dans des choses incontrôlables.
41. Ils sont contents d'aller à contre-courant.
42. Ils se sentent bien avec leur entreprise.
43. Ils placent la barre très haut pour eux-mêmes.
44. Ils ne rationalisent pas l'échec.
45. Ils savent se détendre, prendre plaisir à ce qu'ils ont dans leur vie, et s'amuser.
46. Leur carrière n'est pas leur identité, ce n'est que leur travail.
47. Ils s'intéressent plus à ce qui est efficace qu'à ce qui est facile.
48. Ils terminent ce qu'ils ont commencé.
49. Ils réalisent qu'ils ne sont pas seulement des êtres physiques et psychologiques mais aussi des créatures émotionnelles et spirituelles.
50. Ils mettent en pratique ce qu'ils conseillent aux autres.

*********

samedi 21 février 2009

EFT pour trouver un travail

Comment nettoyer les blocages sur la route du succès professionnel
C'est au moment de rédiger son curriculum-vitae, et - pire ! - de se préparer pour un entretien d'embauche, que nos préjugés et croyances négatives, conscientes et inconscientes, nous empêchent de présenter nos capacités personnelles et professionnelles sous leur meilleur jour.
Heureusement, en travaillant avec l'EFT il est très possible de dépasser ces aspects négatifs et de se focaliser sur le positif avec beaucoup plus d'efficacité. Le docteur en psychologie Carol Look le prouve dans l'article suivant, traduit du site gratuit en anglais emofree.com
Nombreux sont ceux qui peuvent à l'heure actuelle se reconnaître dans le cas de "Jon" : pas de travail, le loyer n'est pas payé, il n'y a plus d'argent. Et pourtant, c'est en faisant rejaillir l'espoir après avoir dépassé ses blocages envers les "patrons" et ses doutes envers sa capacité de trouver un travail que Jon va voir de nouvelles occasions se présenter dans sa vie.
Traduction de la page :
**http://www.emofree.com/Articles2/abundance-jon.htm**
Rejoignez Carol Look, EFT Master, dans l'une de ses téléclasses où elle traite un authentique "cas d'abondance". Il y a beaucoup à apprendre. Gary Craig

Par le Dr Carol Look :
"Comme je l'ai déjà dit dans d'autres articles, on oublie souvent que les sentiments négatifs - peur, anxiété, ressentiment - vous bloquent la voie vers le succès et l'abondance. Il faut utiliser l'EFT pour faire partir ces émotions ainsi que les conflit qui y sont associés (plutôt que de travailler plus dur, de passer plus de coups de téléphone, ou de taper du pied) : ainsi on change l'énergie vers un aspect plus positif et on attire à soi des occasions d'abondance. Si vous vous sentez coincé, si vous avez peur, si vous avez du ressentiment ou de la jalousie envers les autres, si vous êtes d'un naturel pessimiste, essayez de faire un peu de tapotage avant d'envoyer votre curriculum vitae...
"Voici ci-dessous la transcription d'un entretien de 5 minutes avec Jon, pendant l'un de mes cours par téléphone, ainsi que l'e-mail qui a suivi."

Carol : Alors, Jon, qu'est-ce qui vous empêche d'arriver là où vous voulez aller ?
Jon : J'ai un problème en ce moment, je n'ai plus de travail, et l'une des causes de ma terreur quand je pense à chercher un travail est le fait que je ne travaille pas bien lorsque je suis sous un patron. Je me sens comme un "esclave" sous un chef. Ce que je veux, finalement, c'est faire le travail important que je veux faire - l'art, la musique, l'écriture - et d'en tirer un revenu. Mais pour l'instant, mon sort est celui de "l'artiste dans la misère".
Carol : Et vous n'aimez pas avoir un patron, ça vous dérange que quelqu'un soit responsable de votre travail ?
Jon : Oui ! Et j'ai besoin de me faire un peu d'argent maintenant. Je suis assez pauvre en ce moment, alors je recherche la manière la plus conventionnelle d'obtenir un revenu à nouveau, mais sans pour autant me sentir esclave du travail, ou enchaîné dans les obligations.
Carol : Quel est votre degré de ressentiment envers les patrons ?
Jon : Extrême, "10".
Carol : Et votre peur de ne pas avoir de travail ?
Jon : Très forte, parce que je ne sais ni où ni quand je vais pouvoir trouver du travail.
Carol : Commencez avec le point karaté :
Même si je ne sais pas comment faire pour trouver le bon travail, je choisis de croire en ma bonne étoile.
- Même si je déteste avoir un patron, et que je ne veux pas trouver de travail, je choisis d'accepter ce que je suis et ce que je ressens.
- Même si je déteste travailler pour quelqu'un d'autre, et que je veux travailler pour moi-même, j'aime et j'accepte complètement tous ces sentiments compliqués.

(rappels)
Sourcils : Je ne sais pas comment je vais trouver le bon travail
Coin de l'oeil : J'ai besoin d'un travail tout de suite !
Sous l'oeil : Je n'aime pas avoir un patron
Sous le nez : Je déteste avoir un patron
Menton : Je veux faire de l'argent avec mon art
Clavicule : J'ai beaucoup de talent
Sous le bras : Je me demande pourquoi ça ne se voit pas
Sommet de la tête : Il faut absolument que je trouve un travail
Sourcils : ça me fait terriblement peur.
Coin de l'oeil : Et si j'arrivais à trouver un travail ...
Sous l'oeil : tout en continuant de pratiquer mon art ...
Sous le nez : Et en était payé pour les deux ?
Menton : Je pourrais même trouver un bon patron.
Clavicule : Je pourrais même m'en sortir très bien.
Sous le bras : J'aime bien me sentir à l'aise sur ce sujet.
Sommet de la tête : Je choisis de me sentir à l'aise et détendu quand je pense au travail.

Carol : Respirez profondément. J'ai remarqué qu'il s'est passé beaucoup de choses dans votre voix, mais qu'avez-vous remarqué concernant vos problèmes ?
Jon : Je me sens nettement plus détendu au sujet du problème d'être "esclave", mais j'ai encore des doutes concernant la quantité de travail que ça va prendre. Je n'aurai plus de temps pour moi-même. Tout ça me donne l'impression que la seule manière de faire de l'argent est de me couper complètement de l'expression de moi-même. (Remarquez qu'ici Jon a changé les "aspects" du problème).
Carol : Reprenez le point karaté :
- Même si je suis convaincu que je ne peux pas gagner d'argent à moins de me retrouver au raz du gazon, je choisis d'accepter ce que je suis.
- Même si je n'ai pas trouvé de moyen de gagner de l'argent à moins de me couper de mon expression personnelle, je choisis de m'ouvrir à de nouvelles possibilités.
- Même si j'ai des doutes sur la manière dont je vais pouvoir y arriver, j'ai décidé d'avoir une certaine confiance sur ce sujet.

(rappels)
Sourcils : Je déteste encore avoir un patron.
Coin de l'oeil : J'ai besoin de plus de temps.
Sous l'oeil : Je suis empêtré dans les doutes
Sous le nez : Et si je ne trouvais pas le boulot parfait ?
Menton : Il n'est pas là pour l'instant
Clavicule : mais il pourrait arriver demain.
Sous le bras : Je choisis de sentir que j'ai beaucoup de temps
Sommet de la tête: Je choisis de croire que le bon travail est là pour moi.

Carol : Respirez profondément. Qu'est-ce qui se passe maintenant?
Jon : Je ressens une urgence immédiate à trouver du travail - je n'ai plus d'argent, je sais que mon propriétaire ne va pas me lâcher. (Jon vient encore de changer les "aspects").
Sourcils : Ce reste d'anxiété
Coin de l'oeil : La vérité c'est qu'il me faut un travail.
Sous l'oeil : J'en ressens l'urgence
Sous le nez : J'en ressens de la colère
Menton : Je me sens angoissé
Clavicule : Il faut absolument que je paye mon loyer
Sous le bras : Je me sens angoissé
Sommet de la tête : Cette anxiété me bloque
Sourcils : Et si j'arrivais à me calmer
Coin de l'oeil : Tout en reconnaissant que cette anxiété est là ?
Sous l'oeil : Je veux voir clair
Sous le nez : Je veux me sentir calme à ce sujet
Menton : Je veux avoir l'esprit clair
Clavicule : Je choisis d'avoir l'esprit clair et paisible
Sous le bras : Je choisis d'avoir l'esprit clair et paisible
Sommet de la tête: J'aime me sentir si paisible

Carol : Respirez profondément... Qu'est-ce qui s'est passé ?
Jon: Beaucoup de changement cette fois-ci, mon anxiété est descendue à "2."
Carol : Vous devriez continuer à faire le tapotage sur l'anxiété, et sur la conviction que vous avez d'être dans un cercle vicieux - que si vous pratiquez votre art vous ne pouvez pas gagner de l'argent, et que si vous obtenez un vrai travail vous ne pourrez plus pratiquer votre art. Continuez de tapoter pendant tout le reste de la communication téléphonique, puis en écoutant l'enregistrement du cours lorsque vous le recevrez.
(Tous les participants à mes enseignements par téléphone reçoivent un lien internet leur permettant de télécharger l'enregistrement de leur téléclasse. Ce qui leur permet de continuer le travail pendant les semaines ou les mois qui suivent, en profitant des bénéfices des autres lorsqu'ils font le tapping sur eux-mêmes en même temps que ce qui concerne les autres participants).

Cinq semaines plus tard, je reçois la lettre suivante :
"Sujet: Merci du fond du coeur !
"Chère Carol:
 "Depuis votre téléclasse "Attirer l'Abondance" en décembre dernier, ma vie a complètement basculé ! Je suis tellement heureux de vous envoyer de mes nouvelles.
 "Mon nom est Jon et j'étais l'un de ceux qui ont téléphoné et avec qui vous avez travaillé personnellement pendant la soirée du 12 décembre. Mon problème, en bref, était de "me sentir esclave dans n'importe quel travail (pas de temps pour moi-même pour que mes talents soient reconnus), de ne pas vouloir travailler, de résister à l'autorité (les patrons), et d'être angoissé par les dettes et les factures impayées". Un vrai embrouillamini de problèmes qui m'avait plombé pendant toutes ces années. Jusqu'à maintenant...
"J'ai continué à tapoter, tapoter, tapoter (trois fois par jour en moyenne) sur le négatif, sur les sentiments négatifs exagérés, sur des affirmations positives, et sur tous chacun de mes problèmes concernant le chômage, sur les blocages à l'abondance, etc., sur tout ce que je pouvais imaginer, et grâce aussi à d'autres ressources (comme les leçons de votre livre pour attirer l'abondance, et le journal intime de problèmes que j'enregistrais, etc.)L'une des affirmations positives que j'ai utilisée était :
 "Jon attire à lui les bonnes situations et les bons emplois pour son plus grand bénéfice afin de générer joyeusement l'indépendance financière et l'abondance."
 "Je suis allé aux entretiens d'embauche en me sentant complètement détendu et plein de confiance. Au début, j'ai été découragé lorsque de nombreux emplois m'étaient refusés. Mais la semaine dernière j'ai été embauché (après plus d'une année sans travail) dans une extraordinaire organisation à but non lucratif qui travaille à la réinsertion professionnelle de personnes handicapées. Leur devise est : "Transformer les handicaps en possibilités".
 "Mon chef est une conseillère chaleureuse et authentique qui s'avère une amie pour la plus grande partie de l'équipe (c'était génial d'entendre mes collègues faire ses louanges en la voyant passer dans les bureaux, tandis qu'elle bavardait avec chacun et nous faisait rire tout au long de la journée). Quelle différence ! Ces gens adorent leur travail et leur patron - c'est une combinaison rare, selon mon expérience. Je président de la société a immédiatement reconnu que mon embauche était une valeur ajoutée à leur équipe. Il m'a dit : "Jon, il y a des gens qui sortent de l'université avec un diplôme en littérature et qui ne savent pas écrire. Mais en lisant votre lettre de présentation et votre curriculum vitae, j'ai bien vu que vous savez écrire. Vous pourrez aller très loin avec notre société."
 "En février, je signerai un rapport présentant une proposition de création de foyers pour enfants autistes d'une valeur de 500.000 dollars. Et je vais diriger leur nouveau projet de GALERIE D'ART en Avril. Ce travail me demande de fusionner mes talents et mes capacités à un niveau jamais atteint dans les emplois que j'avais eus précédemment. Alors maintenant je considère les employeurs qui m'ont refusé comme des bienfaiteurs : l'univers avait quelque chose d'autre de beaucoup plus intéressant pour moi, et ça m'est tombé du ciel. Je n'ai jamais été aussi heureux de travailler dans ma vie !
 "Les dettes et les factures vont être payées après seulement quelques mois de salaire (ce job me paie mieux à l'heure que mes précédents emplois). Le fait d'avoir un travail a complètement allégé mon angoisse de me retrouver dans la misère, et m'a libéré de la "prison d'endettement" que je m'étais moi-même construite. Quel soulagement.Comme vous l'avez dit, l'abondance ne concerne pas que l'ARGENT. J'était aussi coincé dans une relation amoureuse à long terme très contraignante, exigeante et personnellement infériorisante. Ma vie est complètement dégagée de tous ces problèmes maintenant. Je pense que nous faisions seulement ce que nous pouvions. Même si j'ai du chagrin parce que cette relation devait se terminer pour que chacun de nous soit libéré, quelquefois la séparation est simplement la façon la plus correcte de poursuivre une relation dans la compassion. Nous sommes toujours reliés dans l'univers, je le sais. Croyez-moi, je fais toujours le tapotage là-dessus comme un fou. Comme on dit : "ça passera". Mais le fait de m'être libéré de la prison de cette relation a dégagé une énorme partie de mon énergie. Les nouvelles idées, possibilités et collaborations se sont mises à couler de sources très diverses ! Je vois cela comme une affirmation positive en provenance de l'univers. Maintenant que je suis délié de cette lourde charge de problèmes relationnels, on m'offre de nouveaux moyens d'investir mes énergies et mes efforts. C'est vraiment la vie dans l'abondance !
 "Pour tous ceux qui ont encore des doutes : L'EFT FONCTIONNE ! LE TRAVAIL POUR ATTIRER L'ABONDANCE FONCTIONNE ! JE TRAVAILLE et ça marche pour moi !
 "Hourrah ! Ces thérapies vont marcher si vous voulez vous y attacher et si vous croyez avec confiance que l'univers vous réserve "ce qu'il y a de mieux pour vous" ! On peut toujours flancher et douter, mais rien ne change tant qu'on n'est pas prêt à faire les efforts qu'il faut, à faire grandir son intention et à faire en sorte que ça se produise pour soi-même. L'EFT est le cadeau qu'il fallait à notre planète. Et je vous remercie, Carol (ainsi que le fondateur, Gary Craig) d'avoir réparti et facilité l'extension de cette technologie extraordinaire.
 "Merci du fond du coeur, Carol. Ma vie a été transformée du tout au tout, pour le mieux.Bien à vous,
"Jon, EFT-JUSTE-MOI"
"PS - Comme disait Spock : "Vivez longtemps et prospérez", Carol."
***
Si vous voulez bénéficier de ce travail et que vous venez d'aterrir dans ce blog, lisez mes posts sous "EFT c'est quoi" et "EFT bases", ainsi que la page "Apprendre EFT", après avoir téléchargé un MANUEL GRATUIT (voir la colonne de droite).
********

lundi 16 février 2009

DEVENIR RICHE : COMMENT ET POURQUOI 1

Voulez-vous vraiment devenir riche ?
Vous voulez devenir riche grâce à la "Loi d'Attraction." Alors, qu'allez-vous mettre dans votre "liste d'abondance" ? Bien sûr, on peut toujours écrire : "Avoir 100.000 euros sur mon compte en banque à la fin de l'année" puis attendre que ça tombe du ciel en appliquant les méthodes de la "pensée positive" et l'axiome biblique "Quand vous désirez quelque chose, croyez que vous l'avez déjà reçu". Mais enfin... On peut aussi se concentrer sur la recherche d'un meilleur emploi, d'un prêteur de capital, d'une bonne occasion de placement de ce qu'on a déjà...

MAIS QUI SONT LES GENS RICHES ?
.Je vous propose deux articles que certains trouveront scandaleux. Ou l'éloge des gens riches, car ils créent de la richesse pour d'autres.

1 - Comment devient-on riche ?

Voici les idées de Paul Sloane, auteur et conférencier britannique spécialisé dans le conseil aux chefs d'entreprise. Il a fondé "Destination Innovation" http://www.destination-innovation.com/ et son dernier livre s'appelle "Le Leader Innovant". Il a aussi écrit 15 livres d'énigmes de "pensée latérale" (*c'est quoi ça ? voir à la fin de l'article).
Traduction de l'article du site en anglais LIFEHACK : http://www.lifehack.org/articles/money/the-six-best-ways-to-get-rich.html

Six bons moyens de devenir riche... et quelques autres un peu moins bons
par Paul Sloane :
"On a tendance à supposer que si l'on travaille dur et qu'on économise, un jour on arrive à être riche. Mais c'est un voeu pieux. On se retrouvera seulement avec quelques économies modestes mais utiles. Si vous voulez accumuler une richesse conséquente, voici un certain nombre d'approches à utiliser, et certaines sont plus efficaces que d'autres. Les meilleurs moyens sont les suivants :

"1. Créer son entreprise, puis la revendre. C'est ce qui a fait ses preuves comme étant le moyen le plus efficace de s'enrichir. Si vous pouvez trouver une nouvelle approche vers les besoins du consommateur, et que vous l'utilisez pour construire une entreprise prospère, alors vous avez créé une réelle valeur, que ce soit une entreprise de nettoyage, un salon de coiffure, une consultation quelconque ou une banque d'investissement. Il vous faudra probablement des années pour construire cette entreprise. La plupart des entreprises nouvellement créées périclitent, alors les risques sont grands. Vous avez besoin de compétences et de savoir-faire, de dynamisme, de persévérance et de diligence qui sont les qualités d'un entrepreneur. Mais si vous pouvez boucler l'affaire et vous retirer, la récompense est immense. C'est ainsi qu'on fait la plupart des gens vraiment riches.

"2. Rejoindre une société "start-up" et prendre des actions. Si ensuite cette entreprise devient prospère et est revendue à une plus grosse compagnie, il y a là une occasion de se faire un sérieux capital. Mais seulement une minorité de "start-up" obtiennent de gros gains, alors les chances de réussite ne sont pas vraiment fortes. Néanmoins, vous pouvez utiliser votre jugement pour percevoir quelle idée nouvelle et quelle équipe de gestion sont capables de réussir. Les employés les plus anciens de Apple, Google et Microsoft sont devenus millionnaires sur cette base.

"3. Exploiter vos compétences pour devenir expert à votre propre compte. Si vous pouvez développer une compétence demandée sur le marché et maintenir votre indépendance, alors vous pouvez récolter des récompenses considérables. C'est ainsi que les stars du sport, les auteurs et les artistes de variétés deviennent riches. En général, les experts à leur compte ou "free-lance" ont de meilleures occasions de gains que ceux qui travaillent pour une société. Il y a des risques, et aussi vous devez avoir quelque chose de spécial. Votre succès est entre vos mains, alors cette route est populaire parmi les gens qui ont développé un art ou une compétence et veulent faire leur chemin seuls. "

4. Faire de la promotion immobilière. Acheter, mettre en valeur puis revendre des biens immobiliers est une manière très bien établie de se construire un capital conséquent. Un élément clé est le fait qu'en empruntant de l'argent vous pouvez faire du profit sur votre investissement. Par exemple, vous empruntez 200.000 dollars, vous mettez 50.000 dollars de votre poche pour acheter une propriété valant 250.000 dollars. Vous mettez cette propriété en valeur et vous la revendez 400.000 dollars. La valeur de cette propriété a augmenté de 60% mais vos 50.000 dollars du début se sont multipliés par quatre, soit 200.000 dollars. Vous devez sélectionner le bon type de propriété dans des zones adéquates, et faire le bon type de mise en valeur. Vous risquez de subir des contrecoups en cas de hausses ou baisses brutales sur le marché immobilier. Néanmoins, à long terme ceci reste une manière prouvée d'accumuler de la richesse. "

5. Construire un portefeuille d'actions et obligations. Si vous êtes capable de faire des investissements réguliers en actions sur une longue période, de choisir avec perspicacité, et de réinvestir les dividendes, alors vous pouvez vous construire une grosse accumulation de richesses. Bien entendu, les actions montent et descendent, et nombreux sont les petits investisseurs qui perdent la tête quand leur portefeuille plonge. Mais à long terme, c'est un investissement aussi valable que la propriété immobilière, et beaucoup plus facilement liquidable. Les effondrements boursiers offrent d'excellentes occasions d'achat pour ceux qui ont du capital et les nerfs solides.

"6. Hériter. Très bien pour ceux qui sont nés chez des parents riches ou ayant réussi. Mais si ce n'est pas votre cas, vous pouvez aussi faire un mariage à surprises.

"Maintenant, voici quelques autres idées qui ne sont pas nécessairement mauvaises mais qui sont un peu, hum... plus risquées. "

- Travailler dans un emploi stable, limiter vos dépenses et mettre vos économies à la banque. C'est prudent, le risque financier est réduit mais ce n'est pas une méthode efficace pour devenir riche. Il est bien de maintenir ses dépenses dans les limites de son revenu mais si vous voulez vraiment gagner beaucoup d'argent, vous devez augmenter énormément vos revenus ou trouver un moyen de multiplier votre capital. Revoyez quelques unes des idées ci-dessus.

"- Etre un inventeur. Inventez quelque chose dont tout le monde a besoin et faites-le breveter. Puis trouvez une entreprise qui va le fabriquer sous licence et attendez l'arrivée des royalties... C'est aussi une voie très difficile vers la richesse. Quelques inventeurs y arrivent, mais il est ardu de sécuriser son brevet et de signer un bon contrat de licence. Néanmoins, certaines grosses sociétés recherchent les innovations à mettre sur le marché, donc ce n'est pas impossible.

"- Jouer aux jeux d'argent. On entend parler de gagnants de la loterie et de stars du poker, donc cette approche peut parfois marcher mais les chiffres sont tellement défavorables que c'est un plan nul pour devenir riche. Nous vous conseillons vivement de l'éviter et de revenir à l'une des six méthodes citées plus haut.

"Dans la vie, il y a des choses qui sont plus importante que le fait d'accumuler des richesses. Quel est celui qui voudrait devenir riche et sans amour, solitaire et malade ? Néanmoins, si votre vie est équilibrée et qu'en même temps vous devenez riche, pourquoi pas ? Faites un bon plan de route et profitez bien du voyage !"
Paul Sloane

Pour trouver des solutions nouvelles afin de devenir riche :

Développer la "pensée latérale"

Voir la page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pensée_latérale où l'on trouve cette définition :
"La "pensée latérale" aide l'innovation en considérant que l'imagination d'une solution impossible ou irréaliste peut servir d'étape à la découverte d'une solution possible éventuellement innovante. Les étapes potentiellement illogiques servant alors de "tremplin" vers d'autres idées, elles-mêmes réalisables ou non, jusqu'à l'obtention d'une solution valide. La base de la pensée latérale consiste ainsi à réaliser des "sauts discontinus", éventuellement dans le domaine de l'impossible, souvent illogiques, mais toujours dans une optique de "changement". La solution apportée apparaissant a posteriori incontestablement logique (ceci étant naturellement nécessaire pour que cette solution soit considérée comme valable)".

Exemple d'énigme de pensée latérale :
Un homme entre dans un bar et demande un verre d'eau au barman. Le barman tire un révolver de dessous le comptoir et le braque sur l'homme. L'homme dit : "Merci beaucoup" et s'en va. Pourquoi ?

REPONSE : L'homme avait le hoquet, ce que le barman a tout de suite remarqué en le voyant entrer. Le barman a pensé qu'une grande frayeur était plus efficace que de boire un verre d'eau.

******

DEVENIR RICHE : COMMENT ET POURQUOI 2

Est-ce bien de devenir riche ? (Suite de l'article :)
*
2 - Les bienfaits de l'enrichissement

Alors les gens riches ne seraient pas si "mauvais" que certains croient ? En produisant de la richesse pour s'enrichir eux-mêmes, ils font en sorte que d'autres aient des emplois, revendent leurs produits et empruntent leurs économies. Ce seraient même plus productif que s'ils distribuaient toutes leurs richesses aux pauvres - c'est du moins ce que certains experts pensent.

Traduction d'un autre article du site LIFEHACK (un site que je vous recommande vivement si vous lisez l'anglais, voir colonne de droite) :
http://www.lifehack.org/articles/money/social-implications-of-wealth-creation.html

Implications sociales de la création de richesses
par Artcarden

"A la base de presque tout système éthique au monde existe l'idée que la poursuite et l'adoration de l'injuste Mammon (idole de la richesse en ce bas-monde, NDT) ne peut pas vous apporter le bonheur, et c'est très vrai. L'idolâtrie des richesses matérielle risque de s'avérer un chemin menant à la pauvreté spirituelle et morale. Il est donc important de se souvenir des raisons pour lesquelles des gens deviennent riches dans une économie de marché, ainsi que des implications liées à leurs efforts.

"1. On s'enrichit en produisant de la valeur. Vous pouvez créer une marchandise et la commercialiser auprès de gens qui la désirent - ou alors vous pouvez utiliser la force pour prendre des choses qui ne vous appartiennent pas. Dans la plus grande partie de l'Histoire, la manière de faire la plus socialement acceptable - ou la plus facile - pour s'enrichir était simplement de prendre des choses à d'autres gens; ainsi, dans la Chine ancienne et au plus haut de l'Empire Romain, le "commerce" était méprisé. Si vous gagniez tout votre argent en tant qu'administrateur pour le gouvernement, par une conquête militaire, ou en extorquant un tribut, vous étiez admiré. Il est évident que simplement "prendre des choses" ne produit rien. Ce n'est que pendant les cinq derniers siècles environ que les institutions légales encourageant le commerce se sont développées. L'histoire économique des Etats européens, au sein desquels l'économie de marché moderne s'est développée, n'est pas sans tache : certains des crimes commis par les puissances coloniales en Afrique et en Amérique latine comptent parmi les plus grandes atrocités. Néanmoins, l'un des résultats du processus d'intégration mondiale et de la propagation de l'économie de marché a été l'extension des processus de prospérité dans le monde entier. Aujourd'hui, la planète peut soutenir une population plus grande, et il existe un potentiel pour tous ceux qui veulent devenir riches.

"2. Si vous vous enrichissez en produisant, d'autres gens peuvent s'enrichir grâce à vos productions ou grâce vos économies. Vos économies produisent du capital et des technologies nouvelles pour d'autres qui peuvent utiliser les fonds que vous ne consommez pas pour produire de nouveaux biens de consommation et de nouvelles technologies. De plus, si vous êtes un entrepreneur qui réussit, vos idées et innovations génèrent des bénéfices pour tous - ironiquement, la masse des bénéfices produits va aller vers d'autres personnes que vous.

"3. Vouloir "renvoyer quelque chose" peut être une fausse bonne idée. Bill Gates est devenu l'homme le plus riche du monde en produisant un système d'exploitation et un ensemble de logiciels qui nous ont rendus très très très productifs. L'ironie, ainsi que certains l'ont fait remarquer (parmi lesquels l'expert en développement William Easterly), est que les tentatives de Gates pour sauver le monde par ses actions charitables pourraient représenter un manque à gagner international, comparé aux contributions au bien-être de l'humanité qu'il a faites à travers Microsoft. Devrait-on critiquer Gates, alors? Absolument pas - c'est son argent, il en dispose comme il veut. Pourtant, si nous voulons vraiment aider ceux qui sont autour de nous, nous devrions plutôt regarder de plus près ce que nous faisons bien, et réfléchir à des moyens plus productifs d'utiliser notre temps et nos ressources que de faire des actions "charitables".

"Peut-être que, comme par hasard, il n'est pas nécessaire de vouloir faire du bien pour en faire vraiment. Et l'une des leçons de l'économie est que certaines conséquences non-voulues des actions et réalisations bien-pensantes font que ces actions "charitables" pourraient en fait causer plus de mal que de bien. En produisant nous pouvons vivre bien, et l'on peut même dire que certaines actions étiquetées "égoïstes" pourraient faire plus de bien dans le monde que toutes nos activités "charitables".
Artcarden
De même, selon le proverbe bien connu :
"Si tu donnes un poisson à un homme affamé, il vivra une journée. Si tu lui apprends à pêcher, il vivra des années..."

Cette idée est à la base du concept de "micro-crédit" ou "micro-financement", dans les pays en voie de développement, inventé par l'économiste et entrepreneur bangladais Muhammad Yunus, fondateur de la Grameen Bank, Prix Nobel de la paix en 2006. Voir la page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Muhammad_Yunus
Comment ça fonctionne ? Yunus a remarqué que l'accès à la production de richesse chez les plus pauvres est bloqué par le fait qu'ils n'ont aucun accès à un capital. Mais il suffit de leur prêter de très petites sommes pour qu'ils puissent mettre en route une production de biens échangeables, ce qui crée une économie locale. Les sommes étant minuscules, ils peuvent facilement les rembourser.

Dans des zones de grande pauvreté, des personnes à qui aucune banque ne consentirait un financement reçoivent des micro-prêts pour pouvoir acheter les outils de base pour produire : ciment pour canaux d'irrigation, four à pain, métier à filer, à tisser, machine à coudre... Les produits alimentent le marché local et une économie se recrée, les conditions de vie s'améliorent. Les micro-prêts sont pratiquement toujours remboursés. De la péninsule indienne, l'idée a gagné l'Amérique du Sud, l'Asie du Sud-Est, l'Afrique... Aujourd’hui, près de 300 millions de personnes dans le monde en bénéficient directement ou indirectement. Contrairement à ce qu'on croit, il ne s'agit pas d'une "action charitable", les taux d'intérêt étant élevés. Et ça fonctionne depuis 30 ans.

La pauvreté existe aussi dans les grandes villes occidentales, aujourd'hui encore plus. On peut envisager des systèmes d'entraide par ce moyen. Quoi qui puisse se passer encore dans l'avenir, c'est par la solidarité qu'on pourra s'en sortir. Utiliser la "loi d'attraction" c'est aussi ne pas vouloir se tirer les marrons du feu tout seul dans son coin.
http://ec.europa.eu/employment_social/equal/news/200711-odent4_fr.cfm

Le Psychologue américain William James (1842-1910) a écrit : "La plus grande révolution de notre génération est la découverte du fait que les être humains, en changeant l'attitude intérieure de leur mental, peuvent changer les aspects extérieurs de leur vie."

COMMENCER TOUT DE SUITE !


*********

vendredi 13 février 2009

Utiliser EFT pour l'Argent et la Réussite

Comment utiliser l'EFT pour l'argent et la réussite

Croyez-vous qu'il suffise de lire des livres comme "la Science de la Richesse", ou d'écouter les enregistrements de conseils faits par des coaches, pour changer son mental et obtenir automatiquement un accroissement de richesse ? 
Non, répond le Dr Carol Look, car nous sommes bourrés de blocages inconscient et de conditionnements qui sabotent nos efforts. Dans l'article qui suit elle s'est appliquée à les définir et à leur appliquer l'EFT. Ce travail de prise de conscience et de nettoyage est fondamental et a donné des résultats pour elle-même et pour ses clients.

Traduction de la page du site de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/abundance.htm**

"Le Dr Carol Look nous fournit ici un remarquable article de base pour l'utilisation de l'EFT afin de créer l'abondance financière dans nos vies. Il est riche en concepts et en langage spécifique prêt à être utilisé. Gary Craig."

Le Dr Carol Look écrit :

"J'ai lu plus de 20 livres concernant le fait d'attirer l'abondance, en essayant de me figurer comment faire pour avoir (ou "manifester") une plus grande quantité de ce que je voulais avoir dans ma vie. Ce que j'y ai appris, c'est que l'argent n'est qu'une forme de l'énergie comme une autre, et qu'une "vibration" spéciale est associée à l'abondance. Bien que j'aie compris ces concepts, rien ne changeait jamais quand "j'appliquais" ce que j'avais appris. Cela a continué jusqu'à ce que je combine la connaissance livresque avec l'EFT et l'énergie de l'amour et de la gratitude ; c'est alors que j'ai pu changer mes "croyances limitatives", agrandir mes "zones de confort", neutraliser mes problèmes de "mérite", diriger mes "sentiments" et augmenter mon "mental de prospérité" - tout ce qui m'avait conduite aux résultats que j'avais dans ma vie. En utilisant l'EFT, j'ai été capable de changer ma VIBRATION dans ma vie quotidience pour tout ce qui concernait l'argent, les soucis et le futur, ce qui a ouvert la porte à la réussite et à l'abondance.
"Ces dernières années, j'ai dirigé des séminaires ainsi que des séries de cours d'enseignement par téléphone, sur le sujet "EFT pour la réussite et l'abondance". Les blocages et les thèmes revenaient sans cesse, ainsi que les récits de succès envoyé par des gens qui, avec entêtement, continuaient de tapoter pour l'abondance dans leur vie. J'ai énoncé ci-dessous quelques-uns de ces thèmes qui sont à traiter.

ZONES DE CONFORT
"Quand j'ai commencé à utiliser l'EFT pour le succès dans ma propre vie, je ne "croyais" pas aux zones de confort - ce dont Gary parle en disant qu'on a des "plafonds" qui limitent nos progrès, basés sur les choses qui sont "écrites sur nos murs". Quand j'ai remarqué que pendant deux ans mes revenus étaient restés exactement les mêmes, j'ai réalisé que c'était la preuve qu'une "zone de confort" fonctionnait dans ma vie financière.
"Ceci peut ne pas sembler étrange à moins que vous ne soyez un praticien en cabinet privé dans le domaine de la santé mentale. Il existe tellement de variables - les fêtes chômées qui d'une année sur l'autre tombent sur des jours différents de la semaine, mes propres vacances, les vacances de mes clients, les maladies, les clients envoyés par d'autres praticiens, la situation économique, etc. - qu'il est virtuellement impossible de prédire votre revenu de l'année. Or, pendant deux années de suite, en dépit de toutes ces variables, j'ai eu exactement le même revenu (xxxx dollars) en travaillant comme praticienne en cabinet. Après que j'aie commencé à utiliser l'EFT pour traverser ces zones de confort (et après une certaine résistance bien sûr) mes revenus avaient augmenté de 20% l'année suivante. Je n'avais pas augmenté mes honoraires, je n'avais fait aucune publicité, et la situation économique du pays, en fait, s'était aggravée. J'avais utilisé des phrases telles que :

- "Même si je n'ose pas augmenter mes revenus, je m'accepte complètement et profondément..." 
- "Même si de toute évidence j'ai un blocage contre le fait de gagner plus que XXXXXX (mettez la somme et ajoutez : "par an" ou "par mois"), j'aime et j'accepte ce conflit complètement et profondément."
- "Même si j'ai des problèmes pour me voir en train de gagner plus que XXXXXX, je m'accepte complètement et profondément."
- "Même si je ne me sens pas en sécurité si je gagne plus que XXXXXX parce que les autres seraient jaloux, j'accepte et j'aime complètement la personne que je suis."


CROYANCES LIMITATIVES
"Dans mes cours sur l'abondance, des dizaines de personnes m'ont dit qu'ils avaient des frères et soeurs qui étaient considérés comme "lents à apprendre" ou qui avaient des "difficultés" en classe. Néansmoins, certains d'entre eux étaient devenus des gens brillants alors que d'autres étaient toujours en train de lutter. La chose importante est que ces participants à mes cours avaient appris de leur famille "je ne dois pas briller" parce que s'ils avaient manifesté cette capacité ils auraient détourné l'attention dont leurs frères et soeurs en difficulté avaient besoin. Le fait que le frère ou la soeur soit plus âgé ou plus jeune, du même sexe ou non, ne semblait pas avoir d'importance. L'important était que les parents avaient établi des comparaisons, et grondaient celui qui était "rapide à apprendre" parce qu'il faisait l'important ou se montrait fier. Le message était : "Si je réussi, je blesse quelqu'un".

- "Même si je ne dois pas être brillant parce que c'est mauvais pour ma soeur, je m'accepte complètement et profondément avec mes dons pour être brillant."
- "Même si je perds leur approbation si je réussis, j'accepte mes talents en totalité."
"Même si je suis dans l'insécurité si je réussis, je choisis de me sentir en sécurité quand je fais ce que j'aime faire".
- "Même si ça les rend mal à l'aise de me voir réussir, je m'accepte en totalité néanmoins".
- "Même si je n'oublierai jamais quand ils m'ont grondé alors que j'avais réussis, malgré tout je me pardonne complètement et profondément d'avoir été aussi rapide".
- "Même si j'ai peur d'être rejeté si je réussis ..." etc.


"Parmi les croyances limitatives courantes qui bloquent l'abondance financière, il y a les préjugés qu'on peut avoir envers les gens riches. "Fran" me dit qu'elle pensait que les gens riches étaient "superficiels et méchants". Apparemment, c'était sa mère qui lui avait enseigné ce concept basé sur des sentiments de jalousie et la marque profonde d'un incident avec un voisin lorsqu'elle était petite. Fran avait adopté cette croyance, mais ne se rendait pas compte que dans ce cas elle ne pourrait jamais ETRE riche (c'est-à-dire, faire partie de "ces gens-là") car si elle le devenait, non seulement elle serait considérée comme superficielle et méchante (sa supposition) mais, plus important, elle risquerait d'encourir la profonde désapprobation de sa propre mère (ce qu'elle craignait par dessous tout). Ces préjugés contre les gens riches apparaissent sous diverses formes d'importance variée. Ils doivent être découverts et traités avec l'EFT si vous voulez améliorer votre situation financière.

- "Même si je suis convaincu que TOUS les gens riches sont méchants et superficiels..."
- "Même si elle me jugera si je gagne plus d'argent..."
- "Même si j'ai peur de réussir parce que ma mère me rejettera..."
- "Même si les gens m'envieront trop si je suis riche..."


PROBLEMES DE MERITE
"J'ai eu beaucoup de clients en séance individuelle qui se sentaient coupables d'avoir des désirs de réussite financière. Quand j'ai demandé à "Jeff" pourquoi, il m'a dit qu'il avait déjà "eu beaucoup" parce que son père travaillait dur pour l'élever et qu'il était un superbe athlète... "Pourquoi est-ce que j'en prendrais plus aux autres gens ?" - (1) La croyance selon laquelle sa réussite causerait un dommage à autrui est une erreur. (2) La croyance selon laquelle il y existe une quantité limitée d'abondance est aussi, selon moi, erronée. (3) Tant qu'il pense qu'il a déjà "eu sa part", il va saboter son progrès ou rejeter des occasions par mégarde. Jeff ne sentait pas qu'il méritait une réussite financière, et en fin de compte il a pu observer un modèle de comportement qui le faisait rejeter des occasion extraordinaire d'obtenir un avancement dans son travail. Il a réalisé qu'il travaillait dur à lancer des coups d'épée dans l'eau, en joignant seulement les deux bouts, comme d'autres amis à lui qui se battaient avec des problèmes de zones de confort dans le domaine du sport.

- "Même si je ne mérite plus de gagner, et que j'ai eu suffisamment, je m'accepte complètement et profondément malgré tout."
- "Même si ma mère disait qu'on avait de la chance d'avoir ce qu'on avait, je m'accepte..."
- "Même si je ne veux pas être égoïste et prendre plus que ce qui me revient, je m'aime et je m'accepte avec mes désirs."
- "Même si mon père me grondait quand je voulais en avoir plus, je m'aime et je m'accepte..."




MENTAL DE PROSPERITE
"Que vous croyiez que vous n'avez pas assez de temps, d'argent, d'amour ou de succès, le type de mental qui est derrière cette croyance vous empêchera de recevoir l'abondance financière. Votre niveau de croyance émet une vibration particulière. En termes d'énergie, la théorie affirme que votre état d'esprit concernant l'abondance a une certaine capacité; vous recevrez exactement ce que votre mental est capable de gérer. La bonne nouvelle, c'est que votre mental peut s'augmenter jusqu'à croire qu'il y a suffisamment pour pouvoir être à l'aise.

- "Même s'il n'y avait jamais assez d'argent quand j'étais enfant, j'accepte totalement mes peurs."
- "Même si je me souviens des disputes de mes parents au sujet de l'argent, et que je pense que l'argent est mauvais, je m'accepte..."
- "Même si j'ai peur qu'il n'y en ait pas suffisamment, et que j'ai besoin de le retenir des deux mains, j'accepte ce que je suis complètement et profondément.
- "Même si elle m'a dit qu'il n'y en avait pas assez, je choisis de croire qu'il y en a assez maintenant."


SENTIMENTS
"Est-ce que vous vous sentez riche ? Même si ce n'est pas grâce à votre compte en banque, pouvez-vous au moins vous sentir riche d'amour ou de compassion, ou d'une toute autre manière ? Mon point de vue est que vous ne pouvez pas vous enrichir si vous vous sentez pauvre. Ainsi, il faut que vous trouviez une manière de vous SENTIR riche dans votre vie. Remarquez que l'abondance est dans la nature, ou remarquez combien de client vous avez réellement, ou combien de bons amis font partie de votre vie. Quelle que soit la manière, vous devez changer la vibration que vous avez, et vous sentir riche au niveau émotionnel.

- "Même si mon père disait que nous serions toujours pauvres, je choisis de me souvenir combien je ressens d'amour."
- "Même si je me sens pauvre et angoissé au sujet de l'argent, j'accepte ces peurs complètement et profondément."
- "Même si ma mère m'a enseigné qu'il était mieux d'être pauvre, je l'aime et je l'accepte malgré tout."


"Le fait de combiner l'EFT avec l'énergie d'amour et de gratitute a payé énormément dans ma vie, ainsi que dans la vie de mes clients. L"EFT était l'élément manquant. Croyez en l'abondance et en la plénitude... IL Y EN A ASSEZ POUR TOUS !"

Dr Carol Look

******

mercredi 11 février 2009

EFT : Blocages à l'abondance et au succès, 1

Pour répertorier tous les blocages qui peuvent boucher l'accès à l'abondance et au succès.


On m'écrit : "Finalement, je constate que la loi d'attraction ne marche pas".
Erreur, elle marche tout le temps, et c'est bien là le problème.
Si vous pensez négatif, ça marche : vous voyez arriver des choses négatives. Comme c'est le schéma mental le plus courant sur cette planète, lorsque les gens veulent penser positif, la vieille habitude mentale du négatif reprend le dessus au bout de cinq minutes. (Que dis-je, cinq minutes... ?)
Pourquoi ? A cause de leurs conditionnements d'enfance. C'est ce que dit l'auteur du livre : "Père riche, père pauvre" (Kiyosaki). Dans les familles riches, on dit aux enfants que l'argent est partout et qu'ils sauront comment en obtenir plus tard. Dans les familles pauvres, on leur dit qu'il n'y a pas d'argent, qu'on manque toujours de quelque chose, que la vie est difficile et qu'il faudra qu'ils travaillent très dur plus tard pour en avoir un peu mais toujours en quantité insuffisante...

Loi d'attraction fonctionne avec le négatif comme avec le positif : ce que l'on crée dans son mental se manifeste autour de soi.

La loi d'attraction, "ça ne marche pas" quand on a certains blocages à l'abondance et au succès. Dans cette série d'articles, Carol Look, EFT Master, les répertorie avec précision pour nous permettre de changer cet état d'esprit.


Les praticiens EFT y ont pensé et l'américaine Carol Look, par exemple, docteur en psychologie, a consacré des livres et des articles à ce sujet.
Aujourd'hui je vous présente l'un de ses articles qui cerne bien les obstacles au succès et à l'abondance et comment les dépasser avec l'EFT.
Comme cet article est très long, je l'ai divisé en deux partie sur deux posts différents.
La première partie ci-dessous contient les séries :
1. Nettoyer les blocages à la réussite
2. Un mental de prospérité

et la seconde partie qui suivra immédiatement contient les séries :
3. La loi d'attraction
4. Réclamer l'abondance




REUSSITE ET ABONDANCE : QU'EST-CE QUI PEUT BLOQUER ?
Les "séries" du Dr Carol Look
Première partie


Traduction de la page du site de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/articles/abundance-series.htm**

1. SE DEGAGER DES BLOCAGES A LA REUSSITE

Le Dr Carol Look écrit :

"Alors que je venais de terminer une série de téléclasses sur l'Abondance et la Réussite, j'ai pensé qu'il serait utile de souligner les blocages typiques qui se mettent sur la voie de l'abondance, en les accompagnant de suggestions de dégagement et de guérison avec l'EFT. Tous ceux qui sont incapables de se dégager de ces blocages anti-succès restent "coincés" car il ne suffit pas de désirer quelque chose. Il n'existe aucune technique s'approchant de la puissance de l'EFT pour effacer ses croyances limitatives et avancer vers ses buts, qu'ils soient financiers ou autres.
"Chaque fois que je donne un séminaire personnellement ou que je dirige un cours par téléphone, je trouve qu'il est plus facile de diviser le travail en 4 thèmes principaux, que voici :

1. Nettoyer les blocages à la réussite
2. Un mental de prospérité
3. La loi d'attraction
4. Réclamer l'abondance


"Pendant les téléclasses, je permets à chaque personne de parler à son tour pendant que les autres participants (environ 15) sont placés sur "muet". Je demande à chaque participant à son tour de décrire ses blocages particuliers (sous la forme de croyances limitatives, de suppositions, de peurs, ou en général de "oui, mais..."). Bien sûr, les autres personnes profitent de l'effet de "bénéfices empruntés*" en tapotant en même temps. Je fais faire à chaque participant une séquence complète de tapping suivie d'une autre séquence comportant des suggestions positives. Puis il se met sur "muet" pour que la personne suivante prenne son tour. "
(* "Bénéfices empruntés" ou "partagés": ça veut dire qu'on fait le tapping sur soi-même en répétant les phrases qui sont dites pour l'autre personne, et que par la même occasion on se dégage soi-même. C'est un effet surprenant du travail en groupe qui a été constaté depuis la création de l'EFT et qui est mis systématiquement en oeuvre dans les séminaires. En anglais, voir la série de DVD "Borrowing Benefits" dans le site original. C'est pourquoi il est très intéressant d'aider une autre personne à faire l'EFT : on tapote sur soi pour lui montrer comment faire pour son problème particulier, et en même temps on en bénéficie. Pivoine)

(Le Dr Carol Look continue :)
"J'ai mis en ordre mes notes de ma précédente série et j'ai choisi quelques croyances limitatives qui m'ont paru instructives pour un groupe plus large. Dans le cours n°1, une participante que je nomme "Debbie" dit qu'elle était convaincue que les décisions qu'elle prenait pour sa vie n'étaient jamais (ou pas assez) bonnes, et à cause de cela, elle croyait qu'elle n'aurait jamais aucun succès financier. Quand je lui ai demandé comment elle était arrivée à cette conclusion, elle a dit que sa famille lui avait répété cela régulièrement. "Tout le monde savait ça sur moi".
Son père surtout lui avait dit, à plusieurs occasions, "Tu ne prends jamais les bonnes décisions!" Et bien entendu, cette croyance était inscrite dans le livre de la "vérité" familiale. Nous avons fait le tapping comme suit.

En commençant par le point karaté :
- "Même si je suis convaincue que je ne peux pas prendre les bonnes décisions, je choisis de décider de ce qui est bon pour moi maintenant..."
- "Même si je suis convaincue que je n'ai jamais pris les bonnes décisions, je m'aime et je m'accepte complètement et profondément malgré tout..."
- "Même si je n'ai pas confiance en ma capacité de prendre les bonnes décisions, pas étonnant que je ne réussisse pas, je choisis de laisser partir cette croyance maintenant."


Puis nous avons tapoté les 7 points consécutifs de la série EFT courte :
1) sourcil (EB), (2) bord de l'oeil, (SE), (3) sous l'oeil (UE), (4) sous le nez (UN), (5) menton (CH), (6) Clavicule (CB), (7) sous le bras (UA), (8) sommet de la tête (H) (voir le schéma dans EFT bases) comme suit :

EB: Je ne prends pas les bonnes décisions.
SE: Je n'ai jamais pris les bonnes décisions.
UE: Je ne peux pas réussir tant que je ne sais pas comment prendre les bonnes décisions.
UN: Peut-être que ma famille avait raison à mon sujet.
CH: J'ai bien peur que mes décisions aient été mauvaises.
CB: Et si je n'étais pas assez bien ?
UA: Peut-être que je ne mérite pas le succès après tout.
H: Peut-être que je ne prends jamais les bonnes décisions.


Puis je lui ai demandé de tapoter les points dans une seconde séquence (sans faire le tapping sur le point karaté) en se focalicant plus sur ce qu'elle voulait.

EB: Oui, je prends les bonnes décisions.
SE: J'ai pris de bonnes décisions.
UE: Non, mes décisions ne l'étaient pas.
UN: Si, elles l'étaient.
CH: Maintenant je vais prendre de vraies bonnes décisions.
CB: C'est dommage qu'ils se soient tous trompés à mon sujet.
UA: J'adore savoir que je suis capable de prendre de bonnes décisions.
H: J'adore me sentir libre de cette vieille croyance et je choisis de prendre les bonnes décisions.



Une autre participante, "Anne", dit qu'elle se sentait coupable d'avoir quitté son mari. Pour se punir elle-même de cette action, elle avait transformé sa vie en champ de bataille chronique dans tous les domaines. Elle se sentait convaincue qu'elle ne méritait pas la réussite. Elle a fini par s'apercevoir qu'elle avait continué à se punir d'avoir quitté son mari parce qu'il lui avait dit : "Tu verras, tu t'en repentiras... Tu n'arriveras jamais à rien!" au moment où ils quittaient le tribunal après le divorce.
Nous avons fait le tapping comme suit:

Point karaté :
"Même si tout ça c'est de ma faute, et que je n'aurais jamais dû le quitter, je m'accepte complètement et profondément malgré tout..."
"Même si je me sens coupable, et que je me suis punie moi-même depuis tout ce temps, je choisis d'accepter la décision que j'en ai prise..."
"Même si je ne mérite pas d'avoir du succès parce que je l'ai quitté, j'aime et j'accepte complètement tout ce que je suis".

Puis nous avons tapoté les 8 points :

EB: Je me sens tellement coupable
SE: Je devrais me sentir coupable
UE: Je n'aurais pas dû le quitter
UN: Je l'ai blessé
CH: Je ne mérite pas le succès
CB: Si, je le mérite
UA: Non, je ne le mérite pas
H: Je me sens tellement coupable ; pas étonnant que je me punisse moi-même


Et nous avons recommencé pour la seconde étape :

EB: Je me suffis à moi-même
SE: Je suis contente de l'avoir quitté
UE: Je me pardonne pour l'avoir quitté
UN: Ce n'est pas de ma faute
CH: Je mérite de me dégager de cette lutte
CB: Je laisse partir cette lutte maintenant
UA: Il est grand temps pour moi de dépasser ce problème, j'ai fait du mieux que je pouvais
H: Je mérite (de réussir), quoi qu'il m'ait dit

Ensuite, "Ron" a dit qu'il était convaincu qu'il ne faisait pas partie des gens riches. En conséquence, il ne croyait pas qu'il pouvait ou voulait devenir "l'un d'eux". Ses parents parlaient toujours des gens riches en disant "ces gens-là" de toutes sortes de manières. Il avait adopté cette croyance et vivait en auto-sabotant régulièrement toutes ses occasions de succès. Nous avons fait le tapping comme suit :

Point karaté :
"Même si nous étions trop différents, et que je ne me sens pas faire partie de ces gens-là, j'accepte complètement et profondément tout ce que je suis".
"Même si je ne fais pas partie de ces gens-là, je m'accepte complètement et profondément malgré tout."
"Même si je m'empêche moi-même de gagner ce que je mérite parce que je ne fais pas partie de ces gens-là, je m'accepte complètement et profondément."


Puis nous avons tapoté les 8 points comme suit :

EB: Je me sens différent
SE: Je ne suis pas comme eux
UE: Je n'en ai jamais fait partie
UN: Ma famille n'en fait pas partie
CH: Alors je n'en fais pas partie non plus
CB: Je ne peux pas m'imaginer riche
UA: Je ne mérite pas de gagner plus
H: Et si je n'allais jamais en faire partie ?

Et retour au point du sourcil pour la deuxième séquence :

EB: A supposer que je puisse en faire partie
SE: Je crois vraiment en moi-même
UE: Je mérite de me sentir valable
UN: Maintenant je sens que je mérite la richesse
CH: Maintenant je fais partie des gens riches
CB: Je suis content d'avoir résolu ce problème
UA: Je suis content que ce problème fasse partie du passé maintenant
H: Il est grand temps que je fasse partie de leur groupe


2. UN MENTAL DE PROSPERITE 

Le sujet de la deuxième séance est : "Avoir un mental de prospérité". Est-ce que vous vous sentez prospère ? Croyez-vous qu'il y en aura toujours suffisamment pour vous - et même plus que suffisamment ? Voici la deuxième série.
Dans l'email que j'envoie pour présenter mes téléclasses, je pose aux participants une ou deux questions parmi les suivantes :
- Croyez-vous à la prospérité ou au manque ?
- Croyez-vous que vous recevrez ?
- Est-ce que la question de l'argent vous rend angoissé ou tendu ?
- Est-ce que vous pensez qu'il y en a suffisamment pour que vous soyiez à l'aise ?
- Vous sentez-vous dans un esprit de compétition quand il s'agit d'argent ?


Après avoir mis en ordre mes notes concernant plusieurs téléclasses récentes, j'ai choisi des participants ayant des problèmes qui pourraient le plus aider un vaste public. Les voici.
 Quand j'ai demandé à "Mike" où est-ce qu'il se sentait "vibrer" lorsqu'il pensait à la prospérité, il a dit au groupe : "Je ne me suis jamais senti en sécurité parce que nous étions toujours au bord du manque d'argent. Mes parents se disputaient constamment au sujet des factures lorsque j'étais enfant, et je continue d'avoir peur de manquer, quel que soit le niveau de mon salaire."
Nous avons fait le tapping comme suit :

Point karaté :
"Même si on manquait toujours d'argent, je m'accepte complètement et profondément malgré tout."
"Même si je suis convaincu qu'il n'y en aura jamais assez, je choisi de croire en ma prospérité maintenant."
"Même si l'argent me rend angoissé, je choisis de me sentir calme et paisible quand je paie mes factures."


Puis nous avons tapoté les 8 points. Première série :

EB: On a toujours manqué (d'argent)
SE: Je ne me sentais pas en sécurité
UE: Je ne me sens toujours pas en sécurité
UN: Et s'il y en avait suffisamment maintenant ?
CH: Je me sens dans l'insécurité par rapport à l'argent
CB: Je ne peux pas gérer cette insécurité par rapport à l'argent
UA: J'ai peur de mettre la barre trop haut
H: Je dois faire attention avec l'argent


Puis nous avons tapoté une seconde série avec des suggestions plus positives :

EB: J'adore savoir qu'il y en a suffisamment
SE: J'adore me sentir en sécurité en ce qui concerne l'argent
UE: Je choisis de me sentir en sécurité avec l'argent maintenant
UN: Je crois qu'il y en aura toujours plus que suffisamment
CH: J'apprécie d'être conscient de ma prospérité maintenant
CB: Je choisis d'augmenter mon mental de prospérité
UA: Je suis suffisant
H: Je suis reconnaissant de toute cette abondance dans ma vie


Puis "Patti" a dit qu'elle accumulait de l'argent chez elle "pour le cas où" elle en manquerait. Néanmoins, quelle que soit la hauteur de la "pile" de billets, elle ne sentait jamais que cela pouvait suffire. Elle a admis également qu'elle accumulait des stocks de nourriture, et que parfois elle avait un problème de poids. Nous avons fait le tapping comme suit :

Point karaté :
"Même si j'ai besoin de m'accrocher à mon argent, je m'accepte complètement et profondément avec tous mes sentiments..."
"Même si je suis convaincue que la prospérité existe pour les autres mais pas pour moi, je choisis de laisser partir ce doute..."
"Même si je refuse de croire que ce sera suffisant, j'accepte ce que je suis et j'ai l'intention de me sentir en sécurité."


Nous avons tapoté les points pour les deux séquences :

EB: Je ne mérite pas la prospérité
SE: Il n'y en a pas assez malgré tout
UE: Je dois faire attention
UN: L'argent m'angoisse
CH: Et si j'allais en manquer ?
CB: Il faut que je m'y accroche
UA: Ne m'obligez pas à le lâcher
H: J'ai toujours besoin d'en avoir plus

Puis nous avons tapoté pour des suggestions plus positives :

EB: J'adore croire en la prospérité
SE: J'adore savoir qu'il y en a suffisamment pour que je vive à l'aise
UE: J'aime savoir que j'ai de la valeur
UN: Je choisis de croire en l'abondance
CH: Je me sens en sécurité pour pouvoir lâcher prise
CB: Il y en aura suffisamment
UA: Il y en a déjà suffisamment
H: J'accepte de laisser entrer la prospérité dans ma vie


Un autre cas. "Lisa" dit au groupe : "Je ne me sens pas valorisée à moins d'aider les autres et de prendre soin d'eux. Alors, si je m'occupe d'abord de moi, de ma santé ou de mon affaire, je suis convaincue qu'ils seront en colère après moi ou qu'ils me quitteront." Le résultat était que Lisa se sentait compulsivement obligée de minimiser ses talents, et qu'elle se sabotait elle-même à tous les niveaux. Nous avons tapoté comme suit :

Point karaté :
"Même si je ne mérite pas la prospérité parce qu'ils ne m'ont jamais valorisée, je choisis de me valoriser moi-même dès maintenant."
"Même si je me souviens des moments où ils m'ont dit que je ne méritais pas, j'ai décidé que je mérite la prospérité maintenant."
"Même si j'ai peur qu'ils m'abandonnent ENCORE, j'accepte complètement et profondément tout ce que je suis."


Puis nous avons tapoté deux séquences de points comme suit :

EB: Et s'ils allaient me quitter ?
SE: Je suis dans l'insécurité si je prends soin de moi-même
UE: C'est seulement pour eux qu'il y a suffisamment
UN: Et si j'allais leur déplaire ?
CH: Je ne mérite pas la prospérité
CB: Je ne veux pas que quelqu'un d'autre souffre
UA: De toute façon il y a tout juste assez pour s'en sortir
H: Je ne mérite pas, alors pourquoi s'en préoccuper ?

EB: Et si c'était moi qui voulais partir ?
SE: Et s'il y en avait assez pour nous tous ?
UE: Je crois en la prospérité maintenant
UN: J'adore croire qu'il y en a en abondance
CH: Je me sens en sécurité en sachant qu'il y en a en abondance
CB: Je crois qu'il y en a plus que suffisamment
UA: J'accueille mon abondance
H: Je suis tellement heureuse d'avoir résolu ce problème et j'accueille ma prospérité.


"La troisième séance s'intitule "La loi d'Attraction". Je décris ainsi cette théorie pour le groupe à l'avance : Quoi qu'il se produise dans votre vie (relations, conflits, problèmes d'argent ou de santé), c'est le résultat direct de ce que vous attirez. Vous attirez les choses sur lesquelles vous vous concentrez, que ce soient des chèques sans provision ou des factures mensuelles élevées, et vous restez coincé dans cette énergie. Il faut que vous puissiez vous focaliser sur la prospérité et l'abondance si vous voulez attirer le succès dans votre vie. Restez en ligne !"
Dr Carol Look

(Voir la suite de cet article du Dr Carol Look dans mon second post du même jour).

********
Avertissement de Pivoine :
Je rappelle que dans les exemples de téléclasses ci-dessus il s'agit de séances d'enseignement, de "cours d'EFT" donnés par Carol Look, en groupe et au téléphone, et non de séances de thérapie (Carol Look est psychothérapeute certifiée). Il ne faut pas croire qu'il suffit d'avoir fait deux séquences de tapping avec Carol Look pour être libéré de son problème et voir l'argent affluer vers soi. Au contraire, il faut ensuite le refaire chaque jour.
Dans ces séries, Carol Look enseigne à chaque participant comment il peut travailler avec l'EFT sur son cas personnel. Ensuite, libre à lui de faire ce travail plus en détail et longuement tous les matins, dix fois par jour, une fois par mois ou jamais.
Avec l'EFT comme avec tout, c'est l'insistance qui marche ! Répétez, répétez encore, faites ce travail plusieurs fois par jour, faites-en votre routine du matin au reveil ou juste avant de vous coucher. C'est la répétition qui paie.


*******

EFT : Blocages à l'abondance et au succès, 2

REUSSITE ET ABONDANCE : QU'EST-CE QUI PEUT NOUS BLOQUER ? (suite)
Les "Séries" du Dr Carol Look
Seconde partie


Suite de la traduction de la page du site de Gary Craig :
**http://www.emofree.com/articles/abundance-series.htm**

3. La loi d'attraction

Le Dr Carol Look écrit :


"Cela fait des lustres qu'on écrit sur la "Loi d'Attraction", c'est un sujet très populaire chez les écrivains spiritualistes. Cette théorie affirme que, quel que soit la chose sur laquelle vous vous concentrez, vous vous l'attirerez automatiquement dans votre vie, sans aucune exception.
Dans ma troisième téléclasse, je demande aux participants sur quoi ils sont le plus focalisés en ce qui concerne leur situation financière. Et s'ils ne sont pas sûrs de la réponse, je les invite à regarder le mélange de tout ce qui leur revient dans leur vie sous forme de facilité ou de lutte dans le domaine financier. Puis nous tapotons pour dégager tout ce qui semble bloquer le flux de liberté financière.
 Un participant, "John", dit à la classe qu'il sentait qu'il avait besoin d'être en contrôle pour que quoi que ce soit marche dans sa vie. Je lui ai demandé quelle était sa théorie sur le fait qu'il n'arrivait à rien financièrement, et il a admis qu'il s'accrochait trop fort à tout - à sa femme, à son chéquier, à ses employés. Quoi qu'il fasse, il se retrouvait toujours dans les mêmes entraves sur le plan financier. Il dit que ça lui rappelait son père, un alcoolique voulant tout contrôler et qui s'inquiétait toujours au sujet de l'argent. John ne semblait jamais faire aucun progrès et il se sentait vraiment coincé. (Quand quelqu'un est coincé, c'est qu'il se focalise toujours sur la même équation de sentiments concernant l'argent, alors le résultats est toujours le même). Nous avons tapoté comme suit :

Point Karaté :
"Même si je me sens encore coincé, mais que je ne peux pas relâcher mon contrôle, je m'aime et je m'accepte complètement et profondément."
"Même si je refuse de relâcher mon contrôle, je choisis de relâcher ma peur..."
"Même si j'ai trop peur de relâcher mon contrôle et de laisser aller les choses, j'accepte tout ce que je suis complètement et profondément malgré tout.


EB: Je suis tellement coincé
SE: Ne me faites pas lâcher
UE: Je me sens dans l'insécurité si je ne contrôle pas tout
UN: J'ai besoin d'être en contrôle
CH: Non je n'en ai pas besoin
CB: Si j'en ai besoin
UA: Je me sens dans l'insécurité en ce qui concerne l'argent
H: Je ne peux pas relâcher mon contrôle


Puis nous avons tapoté une seconde séquence typique avec des affirmations plus positives.

EB: Je choisis de me sentir en sécurité en relâchant mon contrôle.
SE: Je peux être en sécurité quand je ne suis pas en contrôle.
UE: Maintenant je suis en contrôle tout en me sentant relaxé.
UN: J'adore me sentir libre.
CH: Je mérite d'attirer l'abondance financière
CB: Je suis un aimant qui attire les occasions profitables
UA: J'adore attirer l'abondance
H: J'apprécie qu'il soit si facile de relâcher mon contrôle


Une autre participante, "Cathy", dit au groupe qu'elle devait "vibrer" au niveau d'un mental de pauvreté parce qu'elle n'avait jamais suffisamment de clients et que même ceux qui l'appelaient avaient énormément besoin qu'elle leur consente une réduction sur ses honoraires ! Son blocage dans ce domaine était évident : elle disait qu'elle se sentait coupable d'obtenir compensation pour son travail parce qu'elle était thérapeute et "qu'elle sentait que ce n'était pas juste de demander de l'argent". Nous avons fait le tapping comme suit.

Point karaté :
"Même si je sens que je ne mérite pas de recevoir compensation, je m'accepte complètement et profondément malgré tout..."
'Même si je ne devrais pas demander d'honoraires pour mon travail... que je devrais faire ce travail gratuitement, j'accepte mes peurs concernant ce qu'ils vont penser de moi."
"Même si je ne fais jamais assez pour les autres, j'accepte complètement et profondément tout ce que je suis et tout ce que je ressens."


EB: On ne devrait pas me payer pour ce travail
SE: Je ne suis pas une thérapeute suffisamment bonne
UE: Je ne mérite pas d'être payée
UN: Je ne devrais pas demander de l'argent
CH: Je me sens coupable de prendre leur argent
CB: Je ne mérite pas un bon salaire
UA: Je suis insuffisante
H: L'argent manque toujours


Puis nous avons répété la séquence courte comme suit :

EB: Il y a suffisamment
SE: Je mérité d'être payée
UE: Je suis excellente dans ce que je fais
UN: J'aime mettre en place un échange juste
CH: J'aime attirer des clients qui paient bien pour leurs séances
CB: J'apprécie toute cette abondance financière qui afflue
UA: J'attire le nombre de client qu'il me faut
H: Je réalise que recevoir des honoraires est une bonne chose


La participante suivante était "Jen". La théorie de Jen sur les raisons pour lesquelles elle était coincée dans le manque financier était qu'elle ne pouvait obtenir l'attention de sa famille autrement qu'en échouant. Elle avait peur de réussir dans ses affaires parce qu'elle s'attendait à ce que dans ce cas sa famille l'ignore. Les membres de sa famille se sentaient utiles s'ils pouvaient l'aider financièrement et émotionnellement. Jen était extrêmement compétente dans son travail. C'était un femme émotionnellement stable et elle était sur le point d'arriver à dépasser ce comportement limitatif. Elle a dit au groupe qu'elle avait peur des changements qui pourraient se produire si jamais elle s'autorisait à attirer (ET A GARDER) l'argent. Nous avons tapoté comme suit :

Point karaté
"Même s'ils risquent de ne plus m'aimer si je réussis, j'accepte mes désirs complètement et profondément."
"Même s'ils ont besoin que j'aie besoin d'eux, je choisis d'accepter d'avoir ce conflit."
"Même si j'ai ce conflit aux sujet de ma réussite financière, je choisis de le laisser partir maintenant."


EB: J'ai ce conflit concernant le fait de gagner de l'argent
SE: Ils ont besoin que je reste pauvre
UE: Ils ne s'occuperont pas de moi si je ne suis pas faible
UN: J'ai peur de leur faire envie
CH: Ils seront méchants avec moi si je réussis
CB: J'ai cet énorme conflit et je ne veux pas lâcher prise
UA: Ne me faites pas lâcher prise
H: Je ne peux pas laisser aller ce conflit.


Puis, pour une séquence plus positive :

EB: Je peux gagner de l'argent et me sentir en sécurité
SE: Ce qu'ils pensent de moi ne me concerne pas
UE: Maintenant je choisis de sentir que je réussis
UN: J'attire les bonnes occasions d'affaires
CH: Je laisse partir ce comportement d'auto-sabotage
CB: J'adore sentir que je mérite l'abondance
UA: J'apprécie ma capacité d'attirer à moi ce que je veux
H: Je choisis de les aimer malgré tout


Cette fois-ci, j'ai donné aux participants un travail à faire d'ici la prochaine séance. Ils doivent écrire une courte "liste de gratitude" au début ou à la fin de chacune de leurs journées. La liste doit être vraie (ne faites pas mine d'éprouver de la gratitude si ce n'est pas le cas) et ressentie du fond du coeur. Le fait de se focaliser sur le sentiment de gratitude et d'appréciation attire encore plus ce que vous voulez dans votre vie. Essayez... cette technique a changé bien des vies.
 La quatrième partie de cette série se concentre sur le sujet "réclamer l'abondance". Je montrerai encore d'autres séquences de tapping pour laisser partir les blocages qui restent, en espérant que cela vous inspire pour demander à la vie votre part de succès dans tous les domaines! Restez en ligne.

4. RECLAMER L'ABONDANCE

"Le dernier sujet de cette série sur le succès et l'abondance concerne le fait d'accueillir et de revendiquer l'abondance dans votre vie. Beaucoup de gens nettoient leurs blocages vis-à-vis de l'abondance et de la réussite, puis rejettent les occasions qui se présentent. Si le succès financier, les relations amoureuses saines et les occasions merveilleuses viennent vers vous et que vous les repoussez, où est le problème ? Pour chaque série, je demande aux participants d'examiner les blocages qu'ils ont encore dans leur vie, qui les font se sentir encore "coincés" (par rapport à l'amour, la santé ou l'argent) ou qui les font échouer financièrement.
 "Une des participantes à la quatrième séance, "Fran", dit que chaque fois qu'elle attire plus d'abondance et de succès dans sa vie elle se sent submergée et tombe dans l'auto-sabotage. Il lui est difficile de demander de l'aide et elle essaie de faire tout toute seule. Le résultat, c'est qu'elle se retrouve au même endroit à chaque fois : épuisée, pleine de ressentiment, et ne comprenant pas pourquoi ses revenus n'augmentent pas. Nous avons tapoté ces deux séquences d'EFT :

Point karaté :
"Même si je me sens débordée quand mes affaires augmentent, j'accepte mes efforts complètement et profondément."
"Même si je me sens épuisée et que j'auto-sabote mon succès, je choisis d'accepter tout ce que je suis malgré tout."
"Même si je me sabote à cause de ma peur, j'ai décidé de me sentir calme et de m'organiser."


EB: J'ai peur de réussir
SE: Pas étonnant que je continue de tout saboter
UE: Je ne veux pas vraiment réussir
UN: Je ne peux pas supporter la pression
CH: Je ne veux pas de cette responsabilité
CB: Si, je la veux
UA: Non, je ne la veux pas
H: Je choisis d'accepter mon succès


Puis nous tapotons une autre séquence :

EB: Je choisis d'accueillir ma réussite maintenant
SE: J'accepte tout ce qui vient avec ma réussite
UE: Je me sens inspirée pour accepter ma réussite
UN: J'adore attirer l'abondance
CH: Je choisis d'attirer des occasions de réussite
CB: J'adore gérer toute cette réussite avec facilité
UA: J'adore savoir que les choses marchent pour moi
H: Je ressens de la gratitude pour tout ce succès financier


"Janice" avait lutté financièrement toute sa vie, mais se focalisait beaucoup plus sur son manque de succès concernant sa santé. Elle savait que ces deux domaines étaient liés, mais elle n'était pas sûre de savoir comment les traiter. Elle avait souffert d'une maladie "chronique" qui la rendait tellement fatiguée qu'elle ne pouvait pas travailler, ce qui entraînait bien sûr une spirale de frustrations et de problèmes. Nous avons fait le tapping comme suit :

Point karaté
"Même si j'ai peur de réussir, je choisis de sentir plus d'énergie circuler dans mon corps."
"Même s'ils attendront trop de moi si jamais je guéris, j'accepte mon corps avec tout ce qu'il est et tous ses besoins..."
"Même si j'ai peur de guérir, et qu'ils exigent trop de moi, je choisis d'accepter d'avoir ce conflit.


EB: J'ai ce conflit concernant la guérison
SE: J'ai peur de leurs exigences
UE: Je ne veux pas qu'ils aient besoin de quelque chose de moi
UN: Ils sont toujours en demande
CH: C'est la seule manière pour moi de les tenir à distance
CB: J'ai besoin de la protection de ma maladie
UA: Non, je n'en ai pas besoin... Mais si, j'en ai besoin
H: Je choisis de trouver de nouvelles manières de me protéger moi-même


Puis nous avons fait le tapping pour un résultat plus positif :

EB: J'aime mon corps en bonne santé
SE: J'aime avoir tellement d'énergie
UE: J'aime apporter encore plus d'énergie autour de moi
UN: J'apprécie la force de mon corps
CH: J'apprécie tous mes talents
CB: Je ressens de la gratitude pour tout ce que j'ai appris
UA: Je suis prête à laisser partir la maladie dans mon passé
H: J'adore savoir que j'ai commencé mon processus de guérison


Et la dernière séquence :

EB: Je peux me sentir en sécurité et en pleine santé
SE: Je me sens vraiment en sécurité et en pleine santé
UE: J'attire les bonnes occasions
UN: Maintenant je peux dire "NON" aux gens qui ont besoin de moi
CH: J'adore savoir que j'ai retrouvé mon pouvoir
CB: J'apprécie toute cette abondance dans ma vie
UA: Je me sens inspirée pour guérir maintenant
H: Je me sens pleine de gratitude pour cette inspiration et je revendique mon abondance maintenant.


"Joseph" dit à la classe qu'on lui avait appris qu'il ne fallait pas vouloir pour lui-même, que c'était mal et égoïste. Il pouvait voir que cette croyance ruinait toutes ses tentative de "rêver grand" et d'atteindre la situation professionnelle qu'il désirait. Il avait toutes les compétences nécessaires, mais continuait de se saboter et de bloquer sa progression. Il se souvenait que son père lui avait dit : "Tu as de la chance d'avoir ce que tu as déjà ! Tu ne devrait pas en vouloir plus... C'est égoïste". Tout en ayant quand même progressé et lentement augmenté sa zone de confort financière, Joseph entendait toujours ces mots résonner à son oreille, et se sentait comme "avec un pied appuyant sur l'accélérateur et l'autre appuyant sur le frein".
Nous avons tapoté comme suit :

Point karaté :
"Même si je me sens égoïste parce que je veux avoir plus, j'accepte mes désirs complètement et profondément."
"Même si j'ai peur que mon père me désapprouve, je choisi de m'approuver moi-même."
"Même si je m'attends à ce qu'il me sermonne, je m'accepte avec tout ce que je suis et tous mes désirs".


EB: Je suis convaincu d'être égoïste
SE: Il m'a dit que j'étais égoïste
UE: J'ai besoin de son approbation
UN: Non, je n'en ai pas besoin
CH: Si, j'en ai besoin
CB: J'ai peur de sa désapprobation
UA: Je ne veux pas qu'il me fasse des reproches
H: J'ai cette croyance selon laquelle il est mal de désirer


EB: Les désirs sont mauvais
SE: Non, ils ne le sont pas
UE: Si, ils le sont
UN: Non, ils ne le sont pas
CH: J'ai peur d'admettre que j'ai tellement de désirs
CB: Est-ce que ça ne veut pas dire que je suis égoïste ?
UA: J'ai honte d'avoir des désirs
H: J'accepte de désirer avoir plus


Puis nous avons fait le tapping pour résoudre ce conflit :

Point karaté :
"Même si j'ai ce conflit au sujet de mon succès, j'accepte toutes les parties de moi-même complètement et profondément"
"Même si j'ai peur de le perdre si je désire plus, je choisi de me sentir en sécurité maintenant."
"Même si j'ai honte d'avoir ce conflit, je réalise qu'il est grand temps de le laisser partir maintenant."


EB: J'ai honte d'avoir ce conflit
SE: Ce conflit est si fort
UE: Je ne pense pas que je puisse gagner
UN: Et si je ne pouvais pas changer ?
CH: Et si je changeais réellement ?
CB: J'ai peur de résoudre ce conflit
UA: Je veux qu'il soit fier de moi
H: Je veux être heureux avec moi-même


Puis nous avons fait la seconde séquence :

EB: Je mérite de réussir
SE: Je mérite d'être moi-même
UE: Je suis autorisé à vouloir et à obtenir l'abondance
UN: Nous avons tous droit à l'abondance
CH: J'adore me sentir libre de m'exprimer
CB: J'adore savoir que l'abondance est en train d'arriver vers moi
UA: J'apprécie tout ce que j'ai
H: Je me sens en sécurité en revendiquant ma réussite maintenant


EB: Je suis assez
SE: J'ai assez
UE: Il y a suffisamment
UN: J'adore ressentir de la gratitude
CH: Je suis heureux d'avoir résolu ce conflit
CB: Je ressens de la gratitude parce que c'est du passé maintenant
UA: Je me sens inspiré dans ma quête vers la réussite
H: J'adore attirer l'abondance dans tous les domaines de ma vie.


"Mes propres niveaux de réussite dans tous les domaines : santé, relations personnelles et professionnelles, abondance financière, ont continué d'augmenter au fur et à mesure que je donnais ces séances d'enseignement par téléphone. Je n'ai aucun doute sur le fait que l'EFT m'aie permis de dépasser mes zones de confort financier et mes croyances limitatives. Tous les jours de ma vie, je vois arriver autour de moi des preuves qui me démontrent que l'EFT est l'outil le plus puissant qui soit pour neutraliser les blocages émotionnels qui limitent l'abondance et la réussite dans quelque domaine de la vie que ce soit. Mille merci à Gary pour cette occasion de faire partager ces séries aux lecteurs de sa lettre par e-mail."
Dr Carol Look, USA

**************

lundi 9 février 2009

EFT définition

EFT est un ensemble de "Techniques de Libération Emotionnelle" qui se base sur une utilisation impressionnante de l'acupuncture avec les doigts. Dans les pays anglosaxons, l'EFT a permis d'obtenir du succès dans des milliers de cas cliniques extrêmement variés.
Ces techniques mises au point par Gary Craig, auteur de la méthode EFT, peuvent s'appliquer à tout ce qu'on veut, et très souvent, elles marchent là où rien d'autre n'a marché.
L'EFT a été conçu, à l'origine, afin de ramener la durée d'un processus psychothérapeutique de plusieurs mois ou années à quelques heures. C'est à partir de là que des effets étonnants sur la santé physique et mentale se sont manifestés.
Des centaines de symptômes ont pu être supprimés ou considérablement diminués grâce à des séances d'EFT, de la migraine aux crises d'angoisses, de l'insomnie à l'agoraphobie, de la peur de prendre l'avion à la phobie des araignées. Des milliers de gens ont arrêté de fumer, ou de trop manger compulsivement, ou de faire des cauchemars en rapport avec un traumatisme ancien, grâce à l'EFT.
Le site en anglais http://www.emofree.com/ contenait des centaines d'histoires de cas détaillées à la portée de tous ceux qui veulent étudier cette nouvelle technique de soulagement émotionnel basée sur les méridiens d'acupuncture. J'en ai traduit quelques unes dans ce blog. Ce contenu a été transféré par Gary Craig dans le site en anglais http://www.eftuniverse.com géré par Dawson Church, auteur du best-seller américain "Le Génie dans vos Gènes".

Essayez vous-même après avoir lu ce site.

*******