jeudi 18 septembre 2008

EFT : Etes-vous en colère ?

Si vous vous sentez en colère en permanence et que ça vous pose des problèmes relationnels, il est temps d'apprendre l'EFT

1 - "Soupe au lait" au volant

Voici un cas très instructif présenté par Aileen Nobles, praticienne EFT expérimentée. Sa toute douce cliente cachait bien sa profonde colère, laquelle se manifestait sur son corps par des éruptions cutanées. Salutations, Gary Craig


Par Aileen Nobles :

"Voici encore un exemple dans lequel EFT frappe deux coups à la fois.
"Angie, venue d'Angleterre pour visiter la Californie pendant ses vacances, cherchait désespérément un soulagement. C'était une institutrice aux manières très douces, à l'apparence aimable et gentille, lorsqu'elle arriva pour la session. Elle voulait travailler sur l'urticaire qui la démangeait partout sur le corps et le visage.
"Nous avons examiné son enfance, et de toute évidence elle avait toujours essayé de plaire à ses parents. Elle n'osait pas s'exprimer par peur d'avoir des ennuis et faisait tout ce qu'elle pouvait pour éviter les affrontements. Son père était d'un tempérament violent et se défoulait verbalement et physiquement lorsqu'il était en colère.
"Ses problèmes de peau avaient commencé pendant son adolescence et ne l'avaient pratiquement pas lâchée depuis.
Nous avons tapoté pour :
"- Essayer d'être gentille pour maintenir la paix.
"- Se rendre invisible pour éviter de focaliser la fureur de son père.
"- Ne jamais pouvoir parler ni exprimer son opinion.
"- Se sentir impuissante.

"Ensuite nous avons commencé à tapoter pour son besoin de laisser sortir la colère réprimée qui se manifestait par des "éruptions" d'urticaire. Soudain, tandis qu'elle se concentrait sur le fait de se dégager de cette colère, elle a commencé à la ressentir vraiment.
"Je lui ai demandé quand est-ce qu'elle ressentait le plus cette colère, et elle a presque crié :
"Quand je suis entourée de conducteurs imbéciles!" Il est apparu que dès qu'elle se trouvait derrière un volant, elle se sentait en colère envers les autres conducteurs. C'était toujours personnel. Ils lui coupaient le passage, conduisaient trop lentement, et tout ça, délibérément !
"Elle ne voulait pas se conduire de cette façon derrière un volant, mais elle ne savait pas comment s'arrêter. Nous avons continué à travailler sur différents événements particulièrement traumatiques de son enfance et de son adolescence pour les ramener à zéro ; dans ces événements, elle n'avait pas pu s'exprimer pour se faire entendre.

La technique du film pour préparer une situation

"Nous avons alors utilisé la technique du film pour qu'elle fasse le tapping tout en s'imaginant en train de conduire, en ressentant la fureur habituelle. Nous avons petit à petit fait descendre l'intensité jusqu'à ce qu'elle puisse imaginer ce film d'elle-même derrière un volant, conduisant et se sentant telle qu'elle voulait être : calme, relaxée, écoutant de la musique. Lorsque la session s'est terminée, les démangeaisons de l'urticaire qu'elle ressentait à son arrivée pour la séance avaient déjà commencé à diminuer.
"Une semaine plus tard, elle a téléphoné pour dire qu'elle n'avait pas besoin d'une seconde séance parce qu'elle avait conduit sans explosions. Une ou deux fois, elle avait senti un peu de colère monter mais elle avait tapoté pour l'évacuer immédiatement.
"Un mois plus tard, elle m'a rapporté qu'elle ne ressentait plus du tout de sautes de colère et qu'elle n'avait plus du tout d'urticaire. Elle a mentionné que son mari maintenant adorait être en voiture avec elle. Elle avait également commencer à s'exprimer et à donner son opinion sans ressentir le besoin de s'en empêcher. On l'avait écoutée et elle s'était sentie valorisée.
"Imaginez un monde où les conducteurs auraient à passer un examen de tapping EFT en plus de leur examen de conduite automobile !

(Traduction de la page en anglais :
http://www.emofree.com/Anger-management/road-rage-hives-aileen.htm** )

*******

2 - Colère et "justice cosmique"

Où Stefan Gonick réalise que la colère à long terme n'est pas toujours justifiée. Parfois (souvent ?) elle est basée sur des pensées irrationnelles. Gary


Par Stefan Gonick :

"J'ai traité récemment une série de trois clients pour lesquels le tapping sur la colère n'avait pas apporté beaucoup de résultats. Dans chacun des cas, l'insulte était sérieuse et cela s'était passé il y avait très longtemps. Il n'y avait rien à faire ni à dire à la personne offensante, et même dans l'un des cas l'agresseur était mort. Chacun de ces clients savait fort bien que, l'agresseur n'étant pas atteint par leur colère, ils étaient les seuls à en souffrir. Néanmoins, ils avaient beau tapoter, rien n'y faisait.
"Dans le premier cas, nous sommes restés coincés pendant un certain temps, puis j'ai eu une intuition. J'ai demandé à ma cliente si elle sentait que si elle abandonnait sa colère, cela voudrait dire que l'autre personne pourrait faire ce qu'elle voulait et rester impunie. Une "case" s'est ouverte chez la cliente qui a acquiescé fortement.
"En fait, elle sentait dans son subconscient que sa colère faisait partie d'une sorte de "justice cosmique" pour faire en sorte que l'agresseur reste "redevable" de ce qu'il avait fait. La cliente avait peur qu'en lâchant prise sur sa colère, cela voudrait dire que ce qu'il lui avait fait "n'avait plus d'importance" et qu'il pouvait continuer sa vie sans en payer les conséquences. Le problème était qu'en fait la seule personne qui était affectée par sa colère, c'était elle-même, mais que si elle abandonnait sa colère ce serait au bénéfice de l'agresseur.

Alors, nous avons tapoté sur :
"Même s'il s'en sort sans payer le prix de ce qu'il a fait si je ne suis plus en colère..."
"Même si sans ma colère il n'est plus redevable...
"Même si sans ma colère ce qu'il m'a fait n'a plus d'importance..."


"Par la suite, nous avons inclus les phrases affirmatives suivantes :
"Je le remets entre les mains de l'Univers..."
"Il est soumis à son propre karma..."
"Je choisis la paix pour moi-même..."


"Après quelques séquences de cette sorte de tapping, la colère de ma cliente était partie, et elle ressentait un grand soulagement, une grande paix par rapport à ce problème.
"Comme j'ai rencontré la même situation avec deux nouveaux clients à la suite, j'ai pensé que mon intuition pourrait servir à d'autres personnes. Alors, si vous vous trouvez dans une situation où vous avez de la difficulté à éliminer votre colère en tapotant, cherchez plus profond pour voir si vous ne seriez pas entravé par un problème de justice cosmique..."
Stefan Gonick, EFT Practitioner & Trainer

(Traduction de la page en anglais :
http://www.emofree.com/Anger-management/anger-case-stefan.htm** )

******

lundi 8 septembre 2008

EFT pour la culpabilité et les regrets

Processus de tapping EFT EN CONTINU pour traiter la culpabilité et les regrets


Brian Moore d'Afrique du Sud nous décrit son "processus d'EFT en continu" ("the rolling EFT process") pour la culpabilité en décrivant plusieurs cas. (Extrait traduit du site emofree.com ) :

"Récemment je me suis soudain réveillé à 4 heures du matin, en repensant à des incidents reliés à de petites culpabilités très anciennes. J'ai décidé de faire l'EFT, et ma pensée a sauté à d'autres événements du passés vis-à-vis desquels je me sentais coupable. J'ai commencé le processus d'EFT avec :

"- Même si je me sens coupable de beaucoup de choses, je m'aime, je m'accepte et je me pardonne complètement et en totalité, trois fois tout en tapotant sur le point karaté.

"En un processus continu j'ai dit : "Cette culpabilité" tout en tapotant, et j'ai laissé venir toutes les images, sentiments et phrases de culpabilités auxquelles je pouvais penser.
Alors que chacun de ces éléments disparaissaient, un nouveau apparaissait, j'ai continué de faire le tapping en boucle jusqu'à ne plus avoir aucune pensée.
J'ai tapoté en continu sur les points suivants : sourcils, coin de l'oeil, sous l'oeil, sous le nez, menton, clavicule, sous le bras, sommet de la tête, intérieur des poignets, et à nouveau sourcils, etc., ainsi de suite. Ce processus m'a pris environ une demi heure.
Il est intéressant de noter qu'une certaine "culpabilité" est remontée, concernant un évènement survenu lorsque j'avais 6 ans et que j'avais pris plus que ma part du lait frais. Je me suis réveillé le lendemain, me sentant plus jeune de dix ans.

"Ma mère, qui vient d'avoir 80 ans, paraît de plus en plus effacée. L'EFT pour son genou a fait des merveilles et elle se sent physiquement très bien. Je lui ai demandé si elle voulait essayer le tapping en continu pour la culpabilité. Elle adore l'EFT et a été d'accord tout de suite.
Je lui ai dit qu'elle n'avait pas besoin de me raconter quoi que ce soit au sujet de ses problèmes, et je lui ai expliqué le processus. Nous avons commencé de la même façon que ci-dessus.
Quand nous avons eu terminé, je lui ai demandé comment elle se sentait. Elle m'a répondu qu'elle avait géré beaucoup de problèmes mais qu'il en restait un très gros, qu'elle ne pouvait pas partager avec moi. Elle avait l'air gênée, et il lui fallait une bonne dose de courage pour seulement le mentionner.

"J'ai dit : "C'est parfait, maman. Est-ce qu'on peut lui donner un nom ? Par exemple, on peut l'appeler "culpabilité n°1". Elle a été d'accord à nouveau et je lui ai demandé son niveau d'intensité sur l'échelle de 0 à 10. C'était plus que 10. Nous avons fait le tapping 3 fois sur le point karaté, avec :

"Même si j'ai cette énorme culpabilité n°1 que je ne peux pas partager, je m'aime, je m'accepte et je me pardonne parfaitement et en totalité ainsi que toute autre personne qui peut avoir causé cette culpabilité."

"Nous avons tapoté sur toute la séquence en répétant : "Cette culpabilité n°1".
Après 3 ou 4 minutes, nous avons vérifié.
- "Comment te sens-tu maintenant, maman ?" 
- "Beaucoup mieux, c'est un 3 (sur 10), je pense." 
Nous avons tapoté pour "ce reste de culpabilité n°1" et je lui ai demandé à nouveau comment elle se sentait.
Elle m'a répondu que la culpabilité était partie mais que la tristesse demeurait, à un niveau 3 à peu près. Nous avons tapoté pour la tristesse. Elle est partie aussi.

"Ma mère se sent maintenant plus jeune de plusieurs années et elle agit aussi comme une personne plus jeune. Sa mémoire s'améliore - peut-être la culpabilité faisait-elle partie de ce qui la bloquait. Et quand je l'ai vue assise près de sa belle-soeur beaucoup plus jeune j'ai remarqué que c'était ma mère qui paraissait la plus jeune !

Processus de pardon en continu

"Puis j'ai eu une session par téléphone avec une amie résidant dans une autre province d'Afrique du Sud. Je lui ai suggéré que nous fassions le processus de culpabilité en continu ensemble, pour identifier les émotions cachées derrière ses problèmes physiques. Elle m'a dit qu'elle avait déjà fait beaucoup de travail personnel sur la culpabilité, et nous avons travaillé ensemble sur le pardon des autres dans le même processus en continu. Nous avons commencé avec :

"- Même s'il y a beaucoup de gens que je dois encore pardonner, je m'aime et je m'accepte en totalité et je les pardonne.

"C'est une personne plus audio-kinesthésique, alors tandis que nous tapotions, elle nommait plusieurs personnes. J'ai enregistré les noms au fur et à mesure. Quelques uns étaient mentionnés plus souvent que les autres.
Dans cette session, elle a ajouté les 9 actions du point-gamme. Lorsqu'elle a eu fini, je lui ai demandé comment elle se sentait, elle m'a dit :
- "Mieux, mais pas tout à fait arrivée au bout".
"Je lui ai alors demandé de me donner l'état de son pardon pour chaque personne, en la nommant. J'étais un peu inquiet, parce que pour les 4 premières personnes ce n'était pas encore dégagé. Mais en nommant toute la liste, cela s'est dégagé pour de nombreuses personnes.

"Puis j'ai dit les noms qui revenaient le plus souvent - mari, mère et père.
- "Ces noms sont sortis très souvent, es-tu dégagée pour chacun d'eux ?" 
- "Je ne suis pas encore dégagée par rapport à mon mari, je suis dégagée par rapport à ma mère, mais c'est surtout par rapport mon père que je dois faire encore beaucoup de travail." 
Le niveau d'intensité était un énorme 10 sur 10.
Elle est très douée pour trouver les mots parfaits à utiliser, alors nous nous sommes mis d'accord sur la formule d'ouverture et nous avons commencé le processus de pardon.
Au début, j'ai ajouté : "Je suis ouverte à la possibilité de pardonner à papa".
Alors elle a dit : "Non. Je suis prête à lui pardonner".

"Elle a commencé à pleurer, alors j'ai parlé en son nom, utilisant la formule qu'elle avait choisie. Elle a tapoté pour : "Pas encore pardonné à papa".
Après quelques séquences, il y a eu un soupir très audible, puis elle a dit :
- "C'était le gros truc. J'ai complètement pardonné à papa." 
Nous avons recherché d'autres aspects et nous avons travaillé un peu sur la "tristesse". Puis nous avons repris la liste de noms.
- "As-tu pardonné A, B, C ?" La réponse était "oui" à chaque fois. La liste était terminée.

"Comment te sens-tu maintenant ?" - "Beaucoup plus légère".

"Je lui ai envoyé cet article pour avoir son approbation et elle m'a dit : "La raison pour laquelle EFT en continu était plus efficace pour moi, en travaillant ensemble, était le fait que c'était moi qui travaillais sur ces couches à dégager jusqu'à ce qu'à la fin je sois capable de me relier à un problème central qui était : 'Je n'ai jamais eu de père au moment où j'en avais besoin'. C'est pourquoi j'ai trouvé cette connection tellement efficace, et cela m'a permis de faire un gros dégagement."

"Elle a toujours un tas de malaises physiques, par exemple une thyroïde déséquilibrée avec les problèmes associés. Avec sa permission, nous continuerons le travail.

"Le "processus d'EFT continu" présente les avantages suivants :
"- C'est relativement sans douleur
"- C'est une manière géniale d'identifier son plus grand défi face à un sentiment global.
"- Cela permet au client d'identifier son problème d'une manière non-menaçante.
"- Cela permet de réduire des émotions cachées depuis longtemps.
"- Cela peut être un ajoût merveilleux à la Procédure de Pacification Personnelle.


"Je suis tellement honoré d'avoir pu travailler ainsi avec ma mère et ma nouvelle amie. Nous avons encore beaucoup de travail à faire encore. Le côté génial, c'est que, bien que ma mère s'appuie de plus en plus sur moi, maintenant mon amie travaille seule avec EFT d'une manière merveilleuse."

Brian V. Moore

(Traduction la traduction de la page en anglais :
 **http://www.emofree.com/Articles2/rolling-eft-guilt-forgiveness.htm** )

******

dimanche 7 septembre 2008

EFT : la "check-list" de stress du matin

Le matin, faire sa "check-list" peut devenir une excellente routine pour arriver à faire EFT tous les jours.

Extrait traduit de l'article du site : http://www.emofree.com/Articles2/eft-daily-life.htm
par Patricia Carrington.

Faire sa check-liste de stress

"Je vous recommande fortement de faire une "check-liste" régulièrement chaque matin, raisonnablement tôt après votre réveil...
"La check-liste de stress consiste à vous poser la question suivante tout en utilisant immédiatement l'EFT sur place pour nettoyer tout problème pouvant surgir. la question est :
" - Qu'est-ce qui est super-important dans ma tête en ce moment et qui me provoque au moins un peu de tension ou de stress ? Quel niveau d'inconfort est-ce que je ressens à ce sujet (sur l'échelle de 0 à 10) ?
"Les problèmes que vous identifiez en répondant à cette questions peuvent être très variés - quelque chose qui contrecarre vos projets, un inconfort physique, une date limite à respecter, ou quoi que ce soit d'autre créant une tension. Il s'agit d'arrêter quand vous identifiez ce problème et de créer une phrase EFT pour le traiter immédiatement. Voici quelques exemples.

"Supposez que certains de vos projets importants ont échoué et que votre situation ne va pas aller dans la direction que vous vouliez. Une phrase EFT utile pour cela serait :
"- Même si mes projets sont dérangés, je choisis d'être calme et confiant et de rester concentrés sur les choses qui vont bien dans ma vie".
"Ou si vous êtes ennuyés par une autre personne ou situation, vous pouvez utiliser :
- "Même si ce problème (ou cette personne) me dérange, je choisi de savoir exactement comment le gérer (comment me conduire avec elle)."

"Ou si vous ne vous sentez pas en forme, vous pouvez utiliser :
- "Même si j'ai cette douleur (problème physique, etc.) je choisis de savoir que cela va passer (ou : je choisis d'obtenir le traitement adéquat d'un professionnel de la santé et que ce soit rapide et efficace)."
"Les phrases ci-dessus placent un Choix positif à la fin de chaque énoncé (c'est la Méthode des Choix EFT). Néanmoins, vous pouvez facilement utiliser la phrase EFT par défaut à la fin (par exemple : "je m'aime et je m'accepte en totalité") ou la phrase par défaut de la Méthode des Choix : "Je choisis d'être calme et confiant(e)".

"Le but de votre check-liste de stress est de ramener votre niveau de stress proche de 0 ou 1 en utilisant l'EFT, puis de vous poser la question :
- "Qu'est-ce qui me dérange encore un peu (ou beaucoup) aujourd'hui ?"

"Cette seconde question habituellement ramène de nouveaux problèmes à la surface. Si vous n'avez pas le temps de les "tapoter" immédiatement, je suggère que vous écriviez vos phrases EFT sur un bristol que vous mettrez dans votre poche ou dans votre sac pour l'utiliser plus tard au cours de la journée. Vous pouvez également utiliser la méthode qui consiste à créer un dossier "Mon EFT" sur l'écran de votre ordinateur, dans lequel vous rangerez vos phrases EFT sur lesquelles vous voulez tapoter plus tard.

"Vous pouvez aussi utiliser une phrase EFT pour tous usages, utilisable pour quand vous faites votre check-liste de stress. Cela peut être utile lorsque vous ne vous branchez pas sur quelque chose de particulièrement dérangeant pour vous, parce que cela vous préparera à faire face aux événements particulièrement bien au cours de la journée. Voici deux de ces phrases préparatoires pour tous usages, parmi celles que je préfère.
- "Même si je ne sais pas ce que la journée d'aujourd'hui va m'apporter, je choisis d'être calme et confiant(e) et de gérer très efficacement tout ce qui pourra arriver." 
"Ou :
- "Même si je ne sais pas ce que la journée d'aujourd'hui va m'apporter, je choisis d'utiliser l'EFT avec succès pour gérer tout ce qui peut arriver."

"Vous n'avez pas besoin de faire votre check-liste seulement en commençant votre journée. Il est très utile d'en faire une aussi juste avant d'aller au lit le soir, afin de nettoyer des problèmes qui subsistent à la fin de la journée. On peut aussi faire une check-list une ou plusieurs fois au cours de la journée, c'est un excellent moyen de ramener son stress à zéro au cours d'une journée typique. En faisant cela, vous deviendrez plus efficace dans tous les aspects de votre vie.

"En fait, s'il y avait une seule chose que je puisse vous conseiller pour vous permettre d'utiliser l'EFT avec le maximum de bénéfice au jour le jour, je vous recommanderais d'instituer la check-liste de stress. Cette simple activité peut être extrêmement efficace pour rappeler votre attention sur vos propres besoins dans un cas particulier, et cela vous aidera probablement à utiliser l'EFT d'une manière plus efficace."

Patricia Carrington, PhD, EFT master et docteur en psychologie.
(Extrait traduit du site emofree.com )
*****

vendredi 5 septembre 2008

EFT pour la peur en avion

Voici un extrait traduit du site web emofree.com de Gary Craig, dans lequel les débutants avec la méthode EFT trouveront une manière simple de travailler sur une peur très courante - la peur de prendre l'avion - et qui peut s'appliquer à beaucoup d'autres cas.
La peur en avion peut avoir de nombreuses causes. Par exemple, on oublie souvent que les informations télévisées mettent à portée de tout un chacun, y compris des enfants, des événements graves impliquant des avions, avec détails et images. Ce n'est pas parce que ces informations sont banalisées qu'elle n'inscrivent pas une charge de stress dans le psychisme malléable d'un enfant. Devenue adulte, la personne aura la surprise d'être paralysée par une réaction de peur le jour de son premier voyage en avion... sans savoir ni comment ni pourquoi.
Néanmoins, dans l'exemple suivant, il s'agit de tout autre chose. Mais comme d'habitude avec l'EFT, une fois découvert l'événement spécifique à l'origine du problème, les choses deviennent simples.

Traduction de la page en anglais du site emofree.com :
**http://www.emofree.com/Fear/fear-of-flying-questions.htm**

"Nous applaudissons le Dr Inci Erkin, "EFT master" en Turquie, qui nous démontre comment poser des questions pour trouver le noeud du problème derrière une peur de voler en avion... et... pour l'avoir fait en anglais ! Gary Craig.

Inci Erkin : "Ma cliente est une jeune femme (30 ans) et elle a très peur de voler. Elle n'est jamais montée dans un avion. Elle ne peut tout simplement pas, et à cause de cela, elle laisse passer beaucoup de bonnes occasions dans son travail. Elle a remarqué cette peur de l'avion au moment d'obtenir son diplôme de l'université, lorsqu'elle a dû se rendre dans une ville lointaine. Au moment d'acheter son billet, elle s'est rendu compte qu'elle avait une phobie de voler et qu'elle ne pouvait pas du tout monter dans un avion.
Son intensité de 0 à 10 était "au-delà de 10", disait-elle. Alors j'ai commencé le tapping :

"- Même si j'ai cette peur de voler, je m'aime et je m'accepte...

"Nous avons fait une séquence complète au début. L'intensité est à peine descendue de "au-delà de 10" à 10 ! Tout en tapotant je l'ai interrogée sur les aspects de sa peur de voler. (C'est bien de continuer à tapoter sur votre client tout en lui parlant et en posant des questions. Ainsi, vous résolvez de nombreux petits problèmes sans même que le client s'en aperçoive).

"- Avez-vous peur de l'inconnu parce que vous n'avez jamais pris l'avion ? - réponse : non.
"- Est-ce que quelqu'un vous a parlé de son expérience des turbulences ? - réponse : non.
"- Avez-vous regardé un film qui parlait des avions et d'accidents ? - réponse : oui, mais cela ne déclenche pas ma peur.
"- Avez-vous peur d'être dans des endroits étroits, pouvez-vous prendre l'ascenseur ? - réponse : je n'ai pas peur des endroits étroits, je peux même entrer dans un caisson-solarium.
"- Pouvez-vous aller sur un balcon en haut d'un gratte-ciel ? - réponse : oui, je n'ai pas la peur des hauteurs.
"- Alors, quand avez-vous ressenti pour la première fois que vos pieds avaient quitté le sol ?
"- Réponse : quand j'avais 15 ans, au carnaval, nous sommes montés sur la grande roue. Une fois arrivés au sommet, soudain la roue s'est arrêtée, j'avais très peur. J'ai crié "Sortez-moi de là, arrêtez ça s'il vous plaît". Mais personne n'écoutait, et mes amis se sont beaucoup moqués de moi. Puis la roue a fait encore deux révolutions. Quand nous en sommes sortis, j'étais malade, j'avais la nausée et la tête qui tournait, et je me sentais comme si on m'avait donné un coup de poing dans l'estomac".


"A ce moment, j'ai su que j'avais atteint le NOEUD DU PROBLEME.
"Alors, j'ai décidé de faire la "technique du film" parce que c'était la manière la plus rapide, sans avoir besoin de travailler sur chacun des aspects de cette phobie. Je lui ai demandé de mettre un nom sur son expérience, et de l'imaginer de façon très vivante, comme si elle regardait un film. Ce film devait avoir tous les acteurs dans la scène : la roue, les amis qui rigolent, le forain qui n'arrête pas sa machine, et elle-même à l'âge de 15 ans, hurlante et paniquée avec la nausée, la sensation d'avoir quitté le sol, etc...
"Le titre qu'elle a donné était : "La roue de l'enfer".
"Alors, nous avons encore tapoté avec des raccourcis (rappels) ...

"- Même si j'ai eu ce film de la roue de l'enfer, je m'aime et je m'accepte... tap, tap."- J'ai réalisé que j'ai peur de voler à cause de mon film de la roue de l'enfer, et je m'aime... tap, tap.

"En quelques secondes, très rapidement, son niveau d'intensité est descendu à zéro. C'est ça, la beauté de l'EFT, vous pouvez atteindre le noeud du problème très rapidement. Ensuite, utilisez votre imagination et créez avec votre client son propre film. Faites la désensibilisation. Ramenez le niveau d'intensité à zéro. Permettez à l'énergie de coulez librement à nouveau. Donnez à votre client le plus beau cadeau : une façon de s'aider lui-même et d'atteindre la libération émotionnelle grâce à l'EFT."


Dr Inci Erkin, Turquie

*********

mardi 2 septembre 2008

EFT pour construire son identité

Comment vous libérer de ce que d'autres ont ECRIT SUR VOS MURS et construire votre identité

"Ann Ross, praticienne expérimentée de l'EFT au Royaume Uni, nous donne ici de nombreuses idées permettant de définir une identité personnelle plus forte. A noter qu'elle utilise le concept des "écrits sur les murs". Ceux qui ne sont pas familiers de cette notion se reporteront utilement à mon article sur "le Palais des Possibilités" dans mon site, où je l'ai introduite pour la première fois. Gary Craig."

"Votre intellect transcende les limitations,
votre conscience s'expanse dans toutes les directions
et vous vous trouvez au sein d'un vaste monde,
nouveau et magnifique.
Des forces dormantes, des facultés et des talents se réveillent,
et vous découvrez que vous êtes une personne plus magnifique
que ce que vous avez jamais rêvé d'être."
Patanjali (philosophe indien).

Qui pensez-vous être ?
"Nous sommes tellement identifiés à nos histoires que nous nous trouvons coincés dans notre jugement et nos critiques sur nous-mêmes. Alors nous nous trouvons piégés dans notre activisme à partir de l'identité qui a été créée pour nous par des "écrits sur nos murs".
Un outil puissant
"J'utilise sans cesse cette analogie de Gary pour aider les étudiants et les clients. L'EFT est un outil puissant de transformation qui peut nous faire basculer de "ce que nous ne sommes pas" à une identité dans laquelle tout peut devenir possible pour nous.
"En utilisant l'EFT, nous pouvons nous déplacer avec aisance à travers le "Palais des Possibilités" de Gary. Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura aucun désagrément. Lorsque le changement se produit, nous sortons immédiatement de nos zones de confort pour entrer dans une nouvelle façon d'ETRE dans le Monde. Ce qu'il y a de bien dans ce processus, c'est que nous savons que nous sommes en train de changer lorsque nous nous sentons mal. Très souvent, le chaos arrive avant la paix.

Apprendre à l'intérieur de l'inconfort
"Si nous pouvons considérer l'ensemble de l'expérience de changement à l'intérieur de nous comme une expérience d'apprentissage, plutôt que comme un traumatisme, nous pouvons plus facilement comprendre et laisser faire ce processus. L'EFT est une technique beaucoup plus douce que toutes celles que j'ai rencontrées. Si nous pouvons poser des questions dans un esprit de recherche plutôt que de jugement, cela peut devenir une occasion en or pour un nettoyage en profondeur."

Comment nous gagnons notre identité
"Notre identité est en grande partie apprise durant l'enfance, de nos parents, professeurs, frères et soeurs. Dans notre vie d'adultes, notre identité est colorée par la télévision, les magasines et les médias qui nous disent, en un glorieux Technicolor avec son environnant, que pour être aimés et acceptables nous devons avoir une certaine taille, fumer telle marque de cigarettes ou porter des marques de stylistes. Notre identité s'investit dans la quantité d'argent que nous gagnons, dans le fait que nous ayons ou non du succès, dans la quantité de jours de vacances dont nous jouissons ou dans le nombre de voitures que contient notre garage."

Si tout cela disparaissait, qui pourriez-vous ETRE ?
"Par exemple :
- "Je suis une personne qui doit être parfaite."
- "Je suis une personne qui est un psychothérapeute."
- "Je suis une personne qui a peur d'échouer."


"C'est en nous identifiant de cette manière que nous nous faisons piéger et que nous hyper-agissons notre vie à partir de la perspective de ce que nous ne sommes PAS. Nous sommes perdus dans l'identité de quelqu'un que nous ne sommes pas.
"Nous pouvons changer notre identité en faisant disparaître, par le "tapping", ce que nous n'aimons pas et que nous ne pouvons pas accepter de nous-même (et des autres). Quand ceci se produit, nous nous donnons la permission d'agir à partir de notre nouvelle identité, qui est plus authentique et vraie. Il est naturel d'être ce que nous sommes vraiment quand nous sommes vrais pour nous-mêmes. Nous revenons à la maison de l'amour. La vie devient plus facile et commence à couler..."

Faire une liste
"Pensez aux choses que vous détestez/haïssez chez la plupart des autres personnes. Par exemple :
- "Je déteste quand les gens disent des mensonges."
- "Je déteste quand les gens me laissent tomber."
- "Je déteste quand les gens me jugent et me critiquent."
- "Je déteste quand les gens me blessent."
"Ces pensées internes peuvent vous créer exactement les choses que vous détestez le plus ! Ces pensées peuvent devenir des prophéties auto-réalisantes, et nous nous en appliquons la preuve de la façon la plus éloquente et véhémente. "Vous voyez ? Cela vous montre bien que j'essaie mais que rien ne marche !"

Des écrits différents sur vos murs
"Quand nous regardons les autres et que nous leur trouvons quelque insuffisance, nous sommes seulement en train de regarder les différences entre nos "écrits sur nos murs". Nous sommes tous tellement différents. Chaque individu a des écrits uniques sur ses murs, qui lui sont spécifiques, à lui et à personne d'autre. Il y aura des similarités, mais il y aura toujours des différences, c'est pourquoi la technique des "bénéfices empruntés" créée par Gary Craig marche si bien.
"Nous avons tendance à nous plaindre lorsque la vie ne va pas dans notre sens, et nous pouvons même insister pour en blâmer quelque chose qui est à l'extérieur de nous. Nous faisons en sorte que le problème soit à l'extérieur de nous. Nous blâmons le mari, l'épouse, le patron, les politiciens, et au Royaume Uni nous blâmons même le temps qu'il fait !
"Mais le problème est à l'intérieur. Quand nous jugeons et critiquons les autres, nous le faisons à partir d'un endroit à l'intérieur de nous. Un endroit que nous n'aimons pas en nous-mêmes. Cela s'appelle la projection. Nous pensons que nous savons ce que les autres gens pensent, et quand nous les jugeons et critiquons, cela nous fait nous sentir mieux, parce qu'à ce moment-là il y a quelqu'un qui est PIRE, ou MOINS, que ce que nous sommes.

Des points de vue différents
"Dans mes cours, je donne souvent l'exemple de la table dans la salle de réunion, et des Directeurs assis autour d'un magnifique centre de table fleuri. Il peut y avoir dix, ou même vingt personnes assises autour de la table, tous regardant les mêmes fleurs. L'un va voir une rose, l'autre un glaieul, la troisième une fougère ou un morceau de ruban. Ils peuvent discuter, se mettre en colère et défendre leur point de vue avec chaleur. Néanmoins, ils discutent du même bouquet de fleurs ! Chacun va expérimenter et voir quelque chose de totalement différent - vu sous un angle différent, à partir d'un point de vue différent.
"Et ils ont tous raison ! Et si nous aussi, nous avions tous raison et que nous avions seulement un point de vue différent sur la vie ? Et si nous pouvions respecter nos différences ? Et si nous pouvions trouver un dénominateur commun, une base commune, sans nous laisser piéger dans les jugements ?

Découvrez d'abord ce que vous êtes MAINTENANT
"Au lieu d'être ligotés dans l'identité de ce que quelqu'un d'autre pense que nous devrions être, ou de ce que nous avons appris à être, ce serait tellement plus sain de choisir ce que nous voulons être dans le monde, et de commencer à agir selon ce choix ! Remplissez une feuille de papier en écrivant des phrases à partir de :
- "Je suis une personne qui ...
- "Je suis une personne qui ...
- "Je suis une personne qui ...
"Par exemple :
- "Je suis une personne qui se sent coupable lorsque je n'appelle pas ma mère.
- "Je suis une personne qui ne peut pas être vraie envers elle-même parce que ...
- "Je suis une personne qui ne peut pas dire "non" parce que ...

"Etape suivante :
- "Quand avez-vous appris cette croyance ?
- "Qui vous a enseigné cela ?
- "Comment savez-vous cela sur vous-même ?
- "Quels sont les événements spécifiques qui se sont passés dans votre vie pour vous faire croire cela ?
Par exemple : quand mon père m'a giflé la fois où je lui ai dit non. Quand ma mère a crié sur moi "fais ce qu'on te dit !" Quand mon voisin m'a menacé. Quand le harceleur de la classe m'a pris l'argent de mon déjeuner.
"Vous pourriez être surpris de vous retrouver avec une liste d'informations sur vous même qui vous déplaisent.

Ce que vous croyez être, contre ce que vous êtes réellement
- "Prenez une autre feuille de papier et partagez-la en deux par une ligne verticale.
- "Sur la partie gauche, écrivez les phrases qui vous dérangent le plus ou qui vous causent le plus grand inconfort émotionnel, parmi celles que vous avez déjà écrites.
- "Observez vos sentiments par rapport à chaque phrase, et écrivez-les en dessous de cette phrase.
- "Dans la colonne de droite, écrivez ce qui est l'exact opposé de chaque ligne de gauche. 
Vous êtes en train de nettoyer vos croyances à votre sujet. Vous avez un point de départ. La colonne de droite représente ce que vous voulez ETRE dans le monde.

"Par exemple :
"Ce que je pense que je / ce que je suis réellement :
"- Je suis une personne qui ne peut pas dire "non" / Je peux me dire "oui" à moi-même.
"Sentiments / sentiments :
"- Piégé, effrayé, triste, pressurisé / Fort, en possession de mon pouvoir.

"L'idée est de clarifier la manière dont vous vous sentez lorsque vous vous identifiez ainsi. Vous allez y penser de toute façon, et cela pourrait vous aider à le ramener à la surface, de telle sorte que cela ne vous reste pas caché (pour quelque raison que ce soit).

Utiliser l'EFT pour gagner la libération émotionnelle
"J'ai construit des "phrases EFT" pour que vous puissiez les essayer, juste comme une nouvelle chemise ou une nouvelle robe. Cela peut vous donner des idées pour créer vos propres phrases de départ.
*
1 Suggestions de phrases de départ
- "Même si je suis une personne incapable de dire "non", j'aime et j'accepte cette partie de moi de toute façon."
- "Même si je suis une personne incapable de dire "non" parce que je pourrais ne pas être aimé ou accepté si je disais "non", j'aime et j'accepte ces parties de moi quoi qu'il en soit !"
- "Même si c'est difficile pour moi de dire "non", je choisis de me dire "oui" à moi-même et de m'honorer."
Rappels :
- "C'est vraiment dur de dire non" - "Inacceptable de dire non" - "Ils vont me rejeter" - "Impossible de faire ça" - "Cela fait trop peur".
*
2 Suggestion de phrases de départ
- "Même si je suis incapable de dire "non" parce qu'ils ne m'aimerons plus / ne m'accepteront plus, je choisis de me dire "oui" à moi-même, et alors je pourrais peut-être m'aimer suffisamment pour pouvoir dire "non".
- "Même si je suis quelqu'un de trop insignifiant pour qu'on lui dise "oui", je choisis de me dire "oui" à moi-même néanmoins, parce que je le mérite !"
- "Même s'ils ne vont plus m'aimer, je choisis de savoir que peut-être je peux m'aimer moi-même encore plus !"
Rappels :
- "Ils ne vont plus m'aimer" - "Plus du tout" - "Impossible de faire cela" - "Ce serait les laisser tomber" - "Cela fait trop peur" - "Peut-être, peut-être pas" - "Et si j'en étais capable ?"
*
3 Suggestions de phrases de départ
- "Même si me dire "oui" à moi-même serait trop égoïste, je choisis de savoir que le manque d'égoïsme produit le ressentiment et que je ne veux pas avoir de ressentiment."
- "Même si je suis incapable de dire "non" - que vont penser les gens ? Je choisis de savoir qu'ils pourraient me respecter beaucoup plus."
- "Même si c'est vraiment dur pour moi de dire "non", je choisis de savoir que je peux le dire à partir d'une force aimante à l'intérieur de moi."
Rappels :
- "J'aime la sensation d'être suffisamment fort pour dire non" - "Je me sens bien" - "Je me sens fort" - "Je me sens libre" - "Je me sens aimé" - "Je m'aime" - "Je me sens bien quand je dis non".
*
"Devenez créatif et tapotez autant que vous en avez besoin jusqu'à être en phase avec votre colonne de droite ! Tapotez sur tout le négatif qui ressort par rapport au fait de devenir ce que vous êtes réellement en dépit de ce que pensent les autres !
"Et souvenez-vous de ces événements spécifiques dans votre vie qui ont fait surgir ces sentiments et ces croyances. Il est important de les nettoyer au fur et à mesure qu'ils remontent en vous. Tapotez pour chacun d'eux.
"Quand nous changeons au niveau de notre identité, le monde entier commence à changer autour de nous, et les gens, les événements et les circonstances sont perçus différemment. Nous pouvons enfin vivre une vie d'accomplissement et de bonheur, en nous aimant et en nous acceptant, en aimant et acceptant les autres, quoi qu'il arrive !"

Ann Ross
Extrait traduit du site : **http://www.emofree.com/Articles2/who-think-are-ann.htm**

******